L’Histoire de Si

dictionnaire_2pagesDans nos vies quotidiennes, nous utilisons des mots pour exprimer nos pensées. As-tu déjà réfléchi sur la façon que tu as appris certains mots utilisés très souvent tels « ceci », « cela », « ou », « et », « comme », « jusque », « pourquoi » ou « mais » par exemple?

Un des mots que nous utilisons souvent dans nos conversations est le mot « si ». Question: en utilisant uniquement les cinq sens, comment une personne pourrait-elle apprendre la définition du mot « si »? Question additionnelle: comment une personne pourrait-elle enseigner la définition du mot « si » à une autre personne?

rodinAvais-tu appris la définition du mot « si » avec tes yeux? As-tu déjà vu un objet dans l’univers physique qui peut définir le mot « si »?

telescope-sam-1Avais-tu appris la définition du mot « si » avec le toucher? As-tu déjà touché un objet qui peut définir le mot « si »?

Hand Touching Water HDAvais-tu appris la définition du mot « si » avec le goût? As-tu déjà goûté une nourriture qui peut définir le mot « si »?

pieAvais-tu appris la définition du mot « si » avec les oreilles? As-tu déjà entendu un son qui peut définir le mot « si »?

trumpetAvais-tu appris la définition du mot « si » avec l’odorat? As-tu déjà senti une odeur qui peut définir le mot « si »?

OLYMPUS DIGITAL CAMERAPour enseigner la définition du mot « si » à un autre, pourrais-je simplement pointer vers quelque chose dans l’univers physique et dire « Voilà un si! » ?

finger-point2SI c’est le cas pour le mot « si », que dire alors des mots « conjonction », « condition », « déduction », « proposition », « argument », « conclusion », « inférence », « syllogisme », « quand », « comment », « alors », « ensuite » et « maintenant »? Que dire des mots « justice », « Dieu », « patience », « paix », « mal », « bonté », « conscience » et « miséricorde »?

QUESTIONS:

  • SI la connaissance des définition de ces mots n’a pas été acquise à travers les 5 sens, comment se fait-il que nous connaissons ces mots?
  • SI cette connaissance était plutôt innée (connaissance à priori) qu’acquise, comment cette connaissance est venue à être possédée par les hommes et les femmes?
  • Est-ce que des causes uniquement matérielles peuvent produire ce qui est immatériel (ex. le mot « si » et sa définition, lois de la logique)?
  • Comment se fait-il qu’on a le mot « Dieu » dans notre vocabulaire?

**************************

lecture recommandée : « De Magistro » (Le Maître) de Saint-Augustin

**************************

L’apôtre Paul avait écrit ceci concernant les religieux/philosophes de ce monde : « Qui apprennent toujours, et ne peuvent jamais parvenir à la connaissance de la vérité. » (2 Timothée 3:7, version Ostervald)

« Car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’oeil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables » (Romains 1:19-20, version Ostervald)

Salomon : « … même IL a mis l’éternité dans leur cœur, sans que l’homme puisse toutefois comprendre, depuis le commencement jusques à la fin, l’œuvre que Dieu fait. » (Ecclésiaste 3:11b, version Ostervald)

Salomon : « A faire beaucoup de livres, il n’y a point de fin, et tant d’étude n’est que fatigue pour le corps. Écoutons la conclusion de tout ce discours: Crains Dieu, et garde ses commandements; car c’est là le tout de l’homme. Car Dieu fera venir toute œuvre en jugement, avec tout ce qui est caché, soit bien, soit mal. » (Ecclésiaste 12:14b-16, version Ostervald)

****************************************

Diapositive1

Publicités

Le décès de Madame Réunion de Prière

cemetery(mots tirés du traité « Le décès de Madame Réunion de Prière »)

Le décès de Madame Réunion de Prière

Nous lisons dans le journal « L’Écho de la Volonté Libre », que Madame Réunion de Prière est décédée. Les amis de la défunte seront peut-être intéressés à prendre connaissance de son avis de décès.

Madame Réunion de Prière mourut récemment à l’Église Négligée sur la Rue Mondaine.

RueMondaine2Elle naquit, il y a de nombreuses années, au milieu de grands réveils et de profonde spiritualité. Elle fut nourrie par la témoignage fidèle et l’étude de la Bible et devint forte et en pleine santé.

priere-filleElle reçut son éducation à l’École du Service Chrétien, sous la direction des meilleurs professeurs du monde entier : le Saint-Esprit et les Saintes Écritures. Pendant plusieurs années, elle fut très en vue et a joui d’une grande influence dans la famille des enfants de Dieu.

Ces dernières années, Madame Réunion de Prière tomba malade et dépérit graduellement pour en arriver à une extrême faiblesse, causée par le manque de volonté et un refroidissement de son coeur.

heart-attack-9.11cold-heart-attacks_1Cet état se manifeste par une absence d’intention, une raideur dans les genoux et, pour finir, l’inactivité totale. À la fin, elle n’était plus que l’ombre d’elle-même.

Plusieurs spécialistes bien connus furent consultés, mais leurs diagnostics ne s’accordaient pas.

The_Doctor_Luke_Fildes_cropLe Dr. Bien Occupé, le Dr. C. Troploin, le Dr. G. PasLeTemps, et le Dr. MilleExcuses décidèrent d’abandonner Madame Réunion de Prière pour d’autres activités plus lucratives à court terme.

Dans ses dernières paroles, Madame Réunion de Prière demanda des nouvelles de ses amis d’autrefois. Ils étaient tous occupés dans les différentes sphères du commerce, de l’industrie et des loisirs.

Family_watching_television_1958Après le décès, une autopsie révéla une grave maladie de coeur, une sous-alimentation spirituelle très prononcée et une maladie de foi. Le manque d’exercice spirituel et de communion fraternelle ne firent que hâter les progrès de la maladie.

SickbedFlemishPtg1621Seulement quelques-uns furent présents à son service. Ils sanglotaient en pensant à sa beauté et sa puissance passées. Le corps repose dans le magnifique cimetière des Mémoires d’Autrefois en attendant la résurrection.

À la première lecture, j’ai eu le sourire, à la deuxième, j’ai réfléchi; je n’avais pas terminé la troisième que j’éprouvais déjà un sentiment de culpabilité et de remords…

***************************

Jésus-Christ : « Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour. Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières oeuvres; sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes. » (Apocalypse 2:4-5)

« N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour. » (Hébreux 10:25)

***************************

Quelques références bibliques sur les réunions de prière:

  • institution dans l’Évangile : Matthieu 18:19,20
  • application dans les Actes : 1:14; 2:42; 12:12; 13:2-3; 14:23; 20:36
  • instruction dans les épîtres : Romains 15:6; 1 Cor. 14:14-19; 1 Tim. 2:1-2, 8-12; Hébreux 10:24-25
  • ****************************************

    Diapositive1

2 Rois 5:20-27

gehazi*************************************

Voir aussi : 2 Rois 5:1-19

*************************************

2 Rois 5:20-27 : “Guéhazi, un homme et son péché”

        • son péché prémédité (verset 20)
        • son péché commis (versets 21-23)
        • son péché dissimulé (versets 24-25)
        • son péché découvert (verset 26)
        • son péché puni (verset 27)

*************************************

PARTIE 1 : Son péché prémédité (5:20)

«Guéhazi, serviteur d’Élisée, homme de Dieu, se dit en lui-même: Voici, mon maître a ménagé Naaman, ce Syrien, en n’acceptant pas de sa main ce qu’il avait apporté; l’Éternel est vivant! je vais courir après lui, et j’en obtiendrai quelque chose.» (5:20)

– Au lieu de louer Dieu pour le miracle de la guérison de Naaman le lépreux, Guéhazi n’a pensé qu’à s’enrichir

– Premier péché commis ici par Naaman : la convoitise (domaine de la pensée : «se dit en lui-même»)

«Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.» (Exode 20:17)

«Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise: C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne.  Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise.» (Jacques 1:13-14)

– C’est du cœur que viennent les mauvaises pensées:

«Car c’est du coeur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies. Voilà les choses qui souillent l’homme.» (Matthieu 15:19)

«Le coeur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant: Qui peut le connaître?» (Jérémie 17:9)

– Ceux qui ne reçoivent pas la grâce divine tels Guéhazi méprisent ceux qui la reçoivent tels Naaman le Syrien; les religieux méprisent les croyants véritables:

«Pour vous, frères, comme Isaac, vous êtes enfants de la promesse; et de même qu’alors celui qui était né selon la chair persécutait celui qui était né selon l’Esprit, ainsi en est-il encore maintenant.» (Galates 4:28-29)

– Même après avoir vu les miracles et les signes d’Élisée et malgré le fait d’être un témoin de la grande piété de son maître, Naaman a agi comme un incroyant; il lui manquait une véritable crainte de Dieu qui seul peut venir par grâce divine

– Contraste : Élisée, homme de Dieu, jure par Dieu qu’il ne recevra pas le don de Naaman (verset 16); Guéhazi jure par Dieu qu’il obtiendra quelque chose de Naaman

– Guéhazi méprise 3 personnes ici :

  • Élisée (il se pense plus sage que lui en cherchant à profiter financièrement de la situation et il lui ment plus tard)
  • Naaman (il l’appelle «ce Syrien» de façon méprisante)
  • Dieu (il prend son Saint Nom en vain)

«C’est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, non plus que celui qui n’aime pas son frère.» (1 Jean 3:10)

– SÉQUENCE : La pensée mauvaise dans le cœur est suivie d’une résolution pour pécher

«Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché.» (Jacques 1:15a)

*************************************

PARTIE 2 : Son péché commis (5:21-23)

«Et Guéhazi courut après Naaman. Naaman, le voyant courir après lui, descendit de son char pour aller à sa rencontre, et dit: Tout va-t-il bien? Il répondit: Tout va bien. Mon maître m’envoie te dire: Voici, il vient d’arriver chez moi deux jeunes gens de la montagne d’Éphraïm, d’entre les fils des prophètes; donne pour eux, je te prie, un talent d’argent et deux vêtements de rechange. Naaman dit: Consens à prendre deux talents. Il le pressa, et il serra deux talents d’argent dans deux sacs, donna deux habits de rechange, et les fit porter devant Guéhazi par deux de ses serviteurs.» (5:21-23)

– La résolution est suivie par l’action

– Élisée avait juré au nom de Dieu de ne pas accepter des dons de Naaman (verset 16); ici, Guéhazi a menti à propos de son maître en disant qu’Élisée avait changé d’opinion

«Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.» (Exode 20:16)

– On voit ici le péché de convoitise mener au mensonge

«Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché.» (Jacques 1:15a)

– Naaman aurait dû se méfier des paroles de Guéhazi; il faut se rappeler qu’en présence de Naaman le prophète avait juré par Dieu qu’il ne prendrait pas d’argent

– On voit Naaman montrer la bienveillance envers le serviteur d’Élisée, le prophète de Dieu; celui qui aime Dieu aime aussi Son peuple:

«Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons les frères. Celui qui n’aime pas demeure dans la mort.» (1 Jean 3:14)

– Selon le commentaire d’Adam Clarke, chaque talent pouvait peser jusqu’à 120 livres; John MacArthur dans son commentaire dit que chaque talent pouvait peser entre 77 et 110 livres

– À l’heure actuelle, le prix de l’argent se situe près de 750 dollars américains par kilogramme; si je ne me trompe pas, en termes de dollars d’aujourd’hui, les 2 talents donnés à Guéhazi vaudraient aujourd’hui au moins 52500 dollars américains

*************************************

PARTIE 3 : Son péché dissimulé (5:24-25)

«Arrivé à la colline, Guéhazi les prit de leurs mains et les déposa dans la maison, et il renvoya ces gens qui partirent. Puis il alla se présenter à son maître. Élisée lui dit: D’où viens-tu, Guéhazi? Il répondit: Ton serviteur n’est allé ni d’un côté ni d’un autre.» (5:24-25)

– Guéhazi pensait qu’il pouvait tromper un prophète du Dieu omniscient

«Il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu.» (Luc 12:2)

– Guéhazi courait un très grand risque d’être frappé de jugement; il aurait dû se souvenir que 42 enfants qui s’étaient moqué d’Élisée avaient été dévorés par des ours (2 Rois 2:23-24)

«Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, Mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde.» (Proverbes 28:13)

*************************************

PARTIE 4 : Son péché découvert (5:26)

«Mais Élisée lui dit: Mon esprit n’était pas absent, lorsque cet homme a quitté son char pour venir à ta rencontre. Est-ce le temps de prendre de l’argent et de prendre des vêtements, puis des oliviers, des vignes, des brebis, des boeufs, des serviteurs et des servantes?» (5:26)

– Dieu avait donné à Élisée une vision prophétique de ce qui s’était passé loin de lui; en plus, Dieu avait donné à Élisée les plans de Guéhazi qui étaient dans son cœur concernant l’utilisation de l’argent obtenu de Naaman le Syrien; Dieu est omniscient et connaît parfaitement toutes nos pensées :

«Car voici celui qui a formé les montagnes et créé le vent, Et qui fait connaître à l’homme ses pensées, Celui qui change l’aurore en ténèbres, Et qui marche sur les hauteurs de la terre: Son nom est l’Éternel, le Dieu des armées.» (Amos 4:13)

– Détait intéressant : le nom « Géhazi » voudrait dire « vallée de VISION »

*************************************

naaman_bible__image_1_sjpg2205PARTIE 5 : Son péché puni (5:27)

«La lèpre de Naaman s’attachera à toi et à ta postérité pour toujours. Et Guéhazi sortit de la présence d’Élisée avec une lèpre comme la neige.» (5:27)

– Les péchés de Guéhazi étaient les suivants :

  • Convoitise (Exode 20:17)
  • Utiliser le nom de Dieu en vain (Exode 20:7)
  • Mentir à Naaman à propos d’Élisée (Exode 20:16)
  • S’enrichir malhonnêtement (Tite 1:7)
  • Mentir à Élisée (Éphésiens 4:25)

– En plus, en voulant acquérir de la propriété, des animaux et des serviteurs, Guéhazi cherchait à quitter sa vocation d’être un serviteur d’un prophète de Dieu

«Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi…» (1 Timothée 6:10)

– Le péché de Guéhazi, s’il avait été découvert par Naaman le Syrien, risquait de le scandaliser et détruire la foi de celui-ci

– Les scandales financiers ont souillé le témoignage public de l’Église visible à travers les siècles (ex. église catholique romaine, télévangélistes); un péché grave mérite une punition grave :

«Malheur au monde à cause des scandales! Car il est nécessaire qu’il arrive des scandales; mais malheur à l’homme par qui le scandale arrive!» (Matthieu 18:7)

– Au lieu de donner à sa postérité un héritage matériel, Guéhazi allait leur transmettre la lèpre et la honte; c’était un jugement visible pour enseigner aux autres serviteurs du Dieu d’Israël d’éviter le péché de convoitise de Guéhazi

*************************************

Leçon 1 : Pensons toujours à la gloire de Dieu et évitons l’apparence du mal (1 Thess. 5:22, version Ostervald)

Leçon 2 : Évitons l’amour de l’argent (1 Tim. 6:10)

Leçon 3 : Considérons la sévérité de Dieu envers Guéhazi (Romains 11:22)

*************************************

****************************************

Diapositive1

Critique biblique de la franc-maçonnerie

masonryPour ceux et celles qui comprennent l’anglais (lecture, écoute) et qui voudraient s’informer concernant le caractère non-chrétien de la fausse religion de la franc-maçonnerie, je vous suggère un article sur mon autre blogue :

http://thisblogisratedpgforpropheticguidance.wordpress.com/2013/07/14/freemasonry-a-book-recommendation/

« et ne prenez point part aux oeuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les. » (Éphésiens 5:11)

*************************************

Voir aussi:

La franc-maçonnerie et le gnosticisme (1re partie)

La franc-maçonnerie et le gnosticisme (2e partie)

La franc-maçonnerie et le gnosticisme (3e partie)

Le gnosticisme et le kabbalisme : une introduction (1re partie)

Le gnosticisme et le kabbalisme : une introduction (2e partie)

Le gnosticisme et le kabbalisme : une introduction (3e partie)

Le gnosticisme et le kabbalisme : une introduction (4e partie)

Le gnosticisme et le kabbalisme : une introduction (5e partie)

****************************************

Diapositive1

Les 3 grandes imputations dans la Bible

DefinirImputerImputation1FrImputation2FrImputation3Fr« Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec soi, en ne leur imputant point leurs péchés; et il a mis en nous la parole de la réconciliation. » (2 Corinthiens 5:19)

« Car Celui [Christ] qui n’a point connu le péché, IL [Dieu] l’a traité en pécheur pour nous [croyants], afin que nous, nous devenions justes de la justice de Dieu en lui [Christ]. » (2 Corinthiens 5:21)

« Car Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour les injustes, afin de nous amener à Dieu; ayant été mis à mort selon la chair, mais vivifié par l’Esprit. » (1 Pierre 3:18)

Jésus-Christ : « C’est pour eux que je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m’as donnés, parce qu’ils sont à toi… Ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole. » (Jean 17:9,20)

« Je vous rappelle, frères, l’Évangile que je vous ai annoncé, et que vous avez reçu, et dans lequel vous persévérez, et par lequel vous êtes sauvés, si vous le gardez tel que je vous l’ai annoncé; autrement, vous auriez cru en vain. Or, je vous ai enseigné, avant toutes choses, ce que j’avais aussi reçu: que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures; et qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures » (1 Corinthiens 15:1-4)

****************************************

Diapositive1

2 Rois 5:1-19

naaman_image2 Rois 5 :1-19 : “La guérison de Naaman le lépreux : une image du salut de l’âme du pécheur”

******************

PARTIE 1 : Le pécheur et son problème (5:1)

«Naaman, chef de l’armée du roi de Syrie, jouissait de la faveur de son maître et d’une grande considération; car c’était par lui que l’Éternel avait délivré les Syriens. Mais cet homme fort et vaillant était lépreux.» (5:1)

CONTEXTE HISTORIQUE: ces événements ont pris place possiblement pendant le règne de Joram, roi du Royaume du Nord (années de son règne : environ 854 à 843 avant Jésus-Christ)

VERSET 1:

– Dans ce verset, on apprend les choses suivantes sur Naaman (nom qui veut dire « plaisant ») :

  • chef de l’armée du roi de Syrie, un ennemi du Royaume du Nord
  • homme puissant auprès du roi
  • fort honoré
  • utilisé par Dieu pour délivrer les Syriens
  • homme fort et vaillant
  • lépreux

– Ce Naaman est un ennemi des Israélites et un idolâtre et malgré ces choses il est écrit que «c’était par lui que l’Éternel avait délivré les Syriens»

LEÇON: Le succès temporel ne signifie pas que Dieu approuve nécessairement les actions et œuvres de celui qui connaît le succès dans ce monde même si c’est un élu (Nombres 20:7-12)

– Malgré toutes ses richesses et la gloire qu’il a connue, Naaman avait un problème de la chair qui échappait toute guérison d’origine terrestre : la lèpre

– Maladie de la lèpre : une image de la maladie du péché

– Les pécheurs sont comparés à des lépreux : «Malheur à la nation pécheresse, au peuple chargé d’iniquités, à la race des méchants, aux enfants corrompus! … La tête entière est malade, et tout le cœur est souffrant. De la plante du pied jusqu’à la tête, rien n’est en bon état : ce ne sont que blessures, contusions et plaies vives, qui n’ont été ni pansées, ni bandées, ni adoucies par l’huile.» (Ésaïe 1:4a, 5b-6)

– La lèpre apporte de la honte tout comme le péché

Leprosy-533x600– La lèpre est destructive tout comme le péché

– La lèpre est repoussante à l’œil des hommes tandis que le péché est repoussant aux yeux de l’Éternel : «Tes yeux sont trop purs pour voir le mal, et tu ne peux pas regarder l’iniquité…» (Habacuc 1:13a)

230px-Leprosy– La lèpre est contagieuse tout comme le péché : «Ne savez-vous pas qu’un peu de levain fait lever toute la pâte?… Otez le méchant du milieu de vous.» (1 Corinthiens 5:6b,13b) «Ne vous y trompez pas: les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs.» (1 Corinthiens 15 :33)

– Un lépreux ne pouvait pas demeurer dans la congrégation d’Israël (Lévitique 13:46) et il n’y avait pas d’exceptions à cette règle (exemple : Marie, sœur de Moise – Nombres 12:10-15 et Azaria, roi de Juda – 2 Rois 15:5); un pécheur irrégénéré ne peut pas entrer dans le royaume de Dieu : «Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu; ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l’empêchent de vous écouter.» (Ésaϊe 59 :2)

– Un lépreux était prononcé souillé par la loi de Dieu (Lévitique 13:3, 46); les pécheurs sont souillés par le péché : «Car c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les débauches, les vols, les faux témoignages, les calomnies. Voilà les choses qui souillent l’homme…» (Matthieu 15:19-20a)

– L’homme qui n’a pas été justifié par grâce divine est un lépreux spirituel devant la loi du Dieu Très Saint; il est impur et ne peut pas entrer dans le Royaume de Dieu

– La loi mosaïque ne fournissait aucun remède pour la lèpre; elle ne pouvait qu’identifier le problème; la guérison de la lèpre était par pure grâce divine

– La loi mosaïque ne fournissait aucun remède pour le pécheur; la loi fait voir nos péchés (Romains 3:20); elle ne peut pas justifier un pécheur devant Dieu (Galates 3:10-11); le salut du lépreux spirituel doit se faire par pure grâce divine (Éphésiens 2:8)

******************

PARTIE 2 : Le pécheur et le message de la grâce divine (5:2-10)

«Or les Syriens étaient sortis par troupes, et ils avaient emmené captive une petite fille du pays d’Israël, qui était au service de la femme de Naaman. Et elle dit à sa maîtresse: Oh! si mon seigneur était auprès du prophète qui est à Samarie, le prophète le guérirait de sa lèpre! Naaman alla dire à son maître: La jeune fille du pays d’Israël a parlé de telle et telle manière. Et le roi de Syrie dit: Va, rends-toi à Samarie, et j’enverrai une lettre au roi d’Israël. Il partit, prenant avec lui dix talents d’argent, six mille sicles d’or, et dix vêtements de rechange. Il porta au roi d’Israël la lettre, où il était dit: Maintenant, quand cette lettre te sera parvenue, tu sauras que je t’envoie Naaman, mon serviteur, afin que tu le guérisses de sa lèpre. Après avoir lu la lettre, le roi d’Israël déchira ses vêtements, et dit: Suis-je un dieu, pour faire mourir et pour faire vivre, qu’il s’adresse à moi afin que je guérisse un homme de sa lèpre? Sachez donc et comprenez qu’il cherche une occasion de dispute avec moi. Lorsqu’Élisée, homme de Dieu, apprit que le roi d’Israël avait déchiré ses vêtements, il envoya dire au roi: Pourquoi as-tu déchiré tes vêtements? Laisse-le venir à moi, et il saura qu’il y a un prophète en Israël. Naaman vint avec ses chevaux et son char, et il s’arrêta à la porte de la maison d’Élisée. Élisée lui fit dire par un messager: Va, et lave-toi sept fois dans le Jourdain; ta chair redeviendra saine, et tu seras pur.» (5:2-10)

VERSET 2:

– Dieu, ayant choisi Naaman comme récipient de Sa grâce particulière, utilise les mauvaises actions des Syriens (voir Genèse 50:20) afin d’exposer Naaman à ce message de grâce divine : la guérison de la lèpre était possible

– Dieu mène Ses témoins vers Ses élus inconvertis pour que ces derniers entendent parler de la grâce divine

– Dieu a choisi de toute éternité les moyens par lesquels les élus allaient entendre la Bonne Nouvelle

VERSET 3:

– Malgré son mauvais sort :

  • la jeune fille n’avait pas perdu sa foi en la bonté du Dieu d’Israël (Romains 8:28)
  • la jeune fille était bienveillante envers son maître, un Gentil

– Élisée n’avait pas encore guéri de lépreux mais la servante avait une foi si grande en la puissance de Dieu qu’elle croyait que Son prophète était capable de guérir Naaman

naaman2VERSET 4:

– Malgré le fait qu’elle était une jeune femme d’une autre nation et d’une autre religion, Naaman a prêté foi à ses paroles

– Il ne faut pas mépriser des bons conseils quelle que soit la source de ces conseils (1 Thessaloniciens 5:21)

VERSET 5:

– Le Seigneur a disposé le cœur du roi de Syrie afin que celui-ci aussi prêta foi aussi aux paroles de la servante (Proverbes 21:1)

– Le fait que Naaman a apporté une grande richesse avec lui témoigne du fait qu’il pensait faussement pouvoir acheter la guérison qui était en fait gratuite

VERSETS 6-7:

– Le roi d’Israël avait faussement pensé en lisant la lettre qu’il devait guérir Naaman lui-même

– Le roi d’Israël soupçonnait que c’était une occasion pour provoquer une querelle; s’il ne pouvait pas ou ne voulait pas guérir Naaman cela aurait été un prétexte pour une autre guerre entre la Syrie et le Royaume du Nord

– Au lieu de désespérer devant un grand problème et d’agir de façon incrédule comme a fait le roi d’Israël, notre première réaction devrait être de chercher l’aide puissante de Dieu à travers la prière (2 Rois 19:9-16)

VERSET 8:

– Le nom Élisée en hébreu voudrait dire «Dieu est salut»

– Élisée reprend le roi d’Israël pour son manque de foi en Dieu pour qui toutes choses sont possibles (Matthieu 19:25-26)

– Ici, on voit le courage et l’assurance du prophète

VERSET 9:

– Naaman se présente devant la maison d’Élisée avec son char et ses chevaux, des symboles de puissance

– Le pécheur irrégénéré se présente devant Dieu et Ses serviteurs avec sa justice propre, reposant sur ses œuvres et se pensant mieux qu’il l’est en réalité

– C’est seulement la grâce divine qui peut faire descendre un pécheur du char de sa justice propre

VERSET 10:

– 7 fois: 7 est le chiffre de la perfection; Naaman le lépreux avait besoin d’être lavé parfaitement et complètement (symbolisé par une pleine immersion dans l’eau); de même, un pécheur doit être lavé parfaitement et complètement de ses péchés

– Le salut de Dieu est un salut parfait et complet; «Car, par une seule offrande, IL a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés.» (Hébreux 10:14)

– Élisée ne voulait pas chercher sa propre gloire en laissant Naaman penser que la guérison venait d’Élisée lui-même plutôt que Dieu; la motivation principale derrière chaque action d’un serviteur de Dieu doit être avant tout la gloire de Dieu

– Le message dans ce cas était plus important que le messager

******************

PARTIE 3 : Le pécheur et ses fausses idées religieuses (5:11-12)

«Naaman fut irrité, et il s’en alla, en disant: Voici, je me disais: Il sortira vers moi, il se présentera lui-même, il invoquera le nom de l’Éternel, son Dieu, il agitera sa main sur la place et guérira le lépreux. Les fleuves de Damas, l’Abana et le Parpar, ne valent-ils pas mieux que toutes les eaux d’Israël? Ne pourrais-je pas m’y laver et devenir pur? Et il s’en retournait et partait avec fureur.» (5:11-12)

VERSET 11:

– Naaman s’attendait à recevoir un traitement préférentiel; Dieu ne fait pas d’acception de personnes (Romains 2:11) et Ses serviteurs ne devraient pas accorder un traitement préférentiel aux riches et puissants (Jacques 2:9)

– Naaman s’était fait une fausse idée de comment Dieu devait le guérir; imaginez par exemple la folie d’un homme atteint d’une maladie qui ne sait pas comment se guérir et qui ose donner des conseils au médecin qui seul sait comment l’aider

«Qui a sondé l’Esprit de l’Éternel, et qui l’a éclairé de ses conseils?» (Ésaïe 40:13)

– Le croyant, comme le non-croyant, peut se faire des fausses idées aussi concernant les voies de Dieu; par exemple, le croyant dans ses prières peut être coupable de penser que Dieu doit exaucer ses prières d’une manière spécifique et ses supplications peuvent être autant de «directives» données à Dieu

VERSET 12:

– Les solutions du monde peuvent paraître attrayantes mais elles sont toutes fausses et mènent à la mort; «Telle voie paraît droite à un homme, mais son issue, c’est la voie de la mort.» (Proverbes 16:25)

– Le salut est exclusif et il y a un seul Dieu et un seul Sauveur (Jean 14:6; Actes 4:12)

– L’homme irrégénéré, face à un salut exclusif et aux directives précises de Dieu, se met en colère

– Naaman a faussement pensé que c’était l’eau, le moyen, qui guérissait plutôt que la puissance divine

– Élisée n’a pas cherché à apaiser la colère de Naaman malgré le fait que Naaman était le chef de l’armée d’une nation ennemie; les serviteurs de Dieu ne devraient pas hésiter à dire la vérité même s’ils savent d’avance que les auditeurs vont se fâcher

******************

PARTIE 4 : Le pécheur et la réception de la grâce divine (5:13-19)

«Mais ses serviteurs s’approchèrent pour lui parler, et ils dirent: Mon père, si le prophète t’eût demandé quelque chose de difficile, ne l’aurais-tu pas fait? Combien plus dois-tu faire ce qu’il t’a dit: Lave-toi, et tu seras pur! Il descendit alors et se plongea sept fois dans le Jourdain, selon la parole de l’homme de Dieu; et sa chair redevint comme la chair d’un jeune enfant, et il fut pur. Naaman retourna vers l’homme de Dieu, avec toute sa suite. Lorsqu’il fut arrivé, il se présenta devant lui, et dit: Voici, je reconnais qu’il n’y a point de Dieu sur toute la terre, si ce n’est en Israël. Et maintenant, accepte, je te prie, un présent de la part de ton serviteur. Élisée répondit: L’Éternel, dont je suis le serviteur, est vivant! je n’accepterai pas. Naaman le pressa d’accepter, mais il refusa. Alors Naaman dit: Puisque tu refuses, permets que l’on donne de la terre à ton serviteur, une charge de deux mulets; car ton serviteur ne veut plus offrir à d’autres dieux ni holocauste ni sacrifice, il n’en offrira qu’à l’Éternel. Voici toutefois ce que je prie l’Éternel de pardonner à ton serviteur. Quand mon maître entre dans la maison de Rimmon pour s’y prosterner et qu’il s’appuie sur ma main, je me prosterne aussi dans la maison de Rimmon: veuille l’Éternel pardonner à ton serviteur, lorsque je me prosternerai dans la maison de Rimmon! Élisée lui dit: Va en paix. Lorsque Naaman eut quitté Élisée et qu’il fut à une certaine distance» (5:13-19)

VERSET 13:

– Ayant déjà décidé d’avance de guérir Naaman, Dieu utilise ici les serviteurs de Naaman pour le convaincre du caractère raisonnable de l’offre de grâce (appel extérieur)

– Même si ce n’est pas explicitement mentionné dans le texte, il faut croire que Dieu avait ouvert le cœur de Naaman afin que celui-ci reçoive le conseil de ses serviteurs et croit aux directives d’Élisée (appel intérieur; voir Actes 16:14)

– Cette bonne nouvelle de «Lave-toi et tu seras pur!» pointe vers la Bonne Nouvelle du Testament : «Crois au Seigneur Jésus, et tu sera sauvé» (Actes 16 :31b)

VERSET 14:

– Le mot Jourdain signifie «qui descend»

– Dans la vallée du Jourdain se trouve le point le plus profond sur la terre qui n’est pas submergé par les mers

– Suivre les directions divines nécessite un abaissement de soi, une humiliation

– Le Jourdain est aussi un type Scripturaire de la mort; le vieux Naaman devait être mis à mort et un nouveau cœur devait lui être donné par le Saint-Esprit

– Les paroles d’un vrai prophète de Dieu s’accomplissement parfaitement (Deutéronome 18:21-22)

– La guérison ici a été instantanée et parfaite tout comme la régénération de l’âme opérée souverainement par le Saint-Esprit

naaman-healed– L’eau du Jourdain peut être à la fois une image :

  • du sang de Christ (1 Jean 1:7) qui nous lave de tous nos péchés
  • de l’eau de la Parole de Dieu (Éphésiens 5:26)
  • du «bain de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit» (Tite 3:5b)

VERSET 15:

– Non seulement qu’il a été guéri physiquement mais Naaman a aussi été guéri spirituellement car il reconnaît maintenant qu’il y a un seul Dieu, le Dieu d’Israël (Psaumes 72:18)

– Naaman confesse sa foi publique devant d’autres Syriens

«ton serviteur»: Naaman montre maintenant de l’humilité devant Élisée; après la conversion opérée par la grâce divine, le pécheur a maintenant un grand amour pour les serviteurs de Dieu (ex. Saul de Tarse après sa conversion) et cherche à leur faire du bien; dans ce cas, Naaman dans un esprit de gratitude voulait bénir Élisée matériellement

Elisha_and_Naaman_176-72VERSET 16:

– Élisée avait déjà reçu des dons dans le passé (2 Rois 4:8-11,42) mais ici, il a cru sage de refuser le don de Naaman car il avait à cœur la gloire de Dieu

– L’apôtre Paul avait refusé des dons dans le but de «ne pas créer d’obstacle à l’Évangile de Christ.» (1 Corinthiens 9:12b)

– Ce refus n’était pas un refus léger car Élisée avait juré par le nom de l’Éternel

– Élisée cherchait à montrer que la guérison miraculeuse était une grâce divine qui ne s’achète pas tout comme le salut de l’âme

«… le DON GRATUIT de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ, notre Seigneur.» (Romains 6 :23b)

– «Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; et ils sont GRATUITEMENT justifiés par Sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ.» (Romains 3:23-24)

naamanVERSET 17:

– Non seulement Naaman a été guéri de sa lèpre, il a aussi été guéri de son idolâtrie

– La guérison spirituelle de l’âme, un miracle divin, produit dans le cœur le désir d’adorer en esprit et en vérité le seul vrai Dieu (Jean 4:24)

– Naaman n’utilise pas ici le mot hébreu pour Dieu, «Élohim», mais il utilise plutôt le mot hébreu «Yahvé», le Dieu de l’Alliance

«Alors quiconque invoquera le nom de l’Éternel (mot hébreu « Yahvé ») sera sauvé…» (Joël 2 :32a)

– La demande d’avoir de la terre pour l’apporter avec lui en Syrie serait peut-être en raison du fait que Naaman devait penser de façon superstitieuse que cette terre était particulièrement plus sainte et que Dieu n’accepterait pas un autel fait à partir de la terre de Syrie

VERSETS 18-19:

– La conscience de Naaman, après sa guérison par Dieu, le condamne du péché d’idolâtrie (1 Thessaloniciens 1:9)

– Selon Dr. Lightfoot et Dr. Gill, des experts de l’hébreu, les verbes dans ce verset devraient être conjugués au passé et le verset devrait être traduit comme suit : «Voici toutefois ce que je prie l’Éternel de pardonner à ton serviteur : Quand mon maître EST ENTRÉ dans la maison de Rimmon pour s’y prosterner et qu’il s’EST APPUYÉ sur ma main, je me SUIS PROSTERNÉ aussi dans la maison de Rimmon : veuille l’Éternel pardonner à ton serviteur, lorsque je me SUIS PROSTERNÉ dans la maison de Rimmon.»

– Élisée dit «va en paix» à Naaman pour qu’il sache avec assurance que Dieu lui a pardonné ses transgressions

– C’est difficile de réconcilier le verset 19 avec le verset 18 si la vraie signification du verset 18 était une demande de la part de Naaman à Élisée pour recevoir le pardon de péchés qu’il allait commettre plus tard; c’est difficile de concevoir qu’Élisée, prophète de Dieu, n’aurait pas fait des reproches à Naaman dans une telle situation

– Certains commentateurs croient qu’Élisée ici ne voulait pas mettre un fardeau additionnel sur la conscience de Naaman qui déjà lui reprochait l’idolâtrie; Élisée voyait déjà la puissance de Dieu agir dans le coeur de Naaman et il avait raison de croire qu’un jour Naaman refuserait un jour de participer à l’idolâtrie de ses compatriotes; il pouvait être confiant que ce que Dieu avait commencé dans la vie de Naaman, IL allait le terminer (Philippiens 1:6)

******************************

Voir aussi:

Étude de la Bible (2 Rois)

Évangile et évangélisation

****************************************

Diapositive1

Daniel chapitre 1

DanielRefusingTheKingsFoodAndWineDaniel chapitre 1 : “Dieu est en contrôle des événements dans les vies de Ses élus”

  • Dieu est en contrôle des gouvernements terrestres qui gouvernent Ses élus (versets 1-2)
  • Dieu est en contrôle des épreuves personnelles de Ses élus (versets 3-16)
  • Dieu est en contrôle de l’avancement personnel de Ses élus (verset 17-21)

*********************

INTRODUCTION :

 – À cette époque d’instabilité économique et de révolutions récentes dans certaines parties du monde, il est bon de se rappeler :

  • que tout ce qui se produit dans le monde politique a été décrété d’avance par Dieu
  • que Dieu est à tout instant en contrôle parfait des événements et n’est jamais surpris par ce qui se passe
  • qu’un jour il y aura de nouveaux cieux et une nouvelle terre où il n’y aura plus de guerres, de persécutions ou de péché
  • Romains 8:28 : «Nous savons, du reste, que toutes choses [incluant des changements de gouvernement, des guerres et des révolutions] concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon Son dessein.»

– Le livre d’Ecclésiaste, que nous avons étudié, nous enseigne qu’une vie sans connaître le vrai Dieu est sans satisfaction et sans sens

– Il faut non seulement savoir que Dieu existe mais qu’IL est totalement souverain sur Sa création et en parfait contrôle des événements qui se passent dans l’univers qu’IL a créé

– Sans connaître la vérité que Dieu est parfaitement souverain, nous ne pourrons pas avoir la paix véritable dans un monde d’instabilité politique et économique

– Le grand thème du livre de Daniel est la souveraineté de Dieu sur l’histoire humaine, particulièrement la souveraineté divine sur les royaumes de ce monde

– Dieu est à la fois en parfait contrôle de l’avancement et de la ruine des royaumes terrestres comme IL est en parfait contrôle de l’avancement progressif et graduel du Royaume de Christ sur cette terre

– Un des versets clés de ce livre est le verset 35 du chapitre 4 : «Tous les habitants de la terre ne sont à Ses yeux que néant; IL agit comme IL Lui plaît avec l’armée des cieux et avec les habitants de la terre, et il n’y a personne qui résiste à Sa main et qui Lui dise : Que fais-tu?»

– L’ordre non-chronologique de certains chapitres dans le livre (chapitres 7 et 8 précèdent chronologiquement chapitres 5 et 6) suggère une division en 2 grandes parties :

Chapitres 1 à 6 : la partie «historique»

– L’emphase dans cette section du livre se porte sur des événements extraordinaires qui s’étaient passés dans la vie de Daniel et ses 3 compagnons

– Certains de ces événements étaient des accomplissements de prophéties que nous retrouvons ailleurs dans les Écritures

– Entre les chapitres 1 et 6 s’écoulent environ 70 années d’histoire

– Les visions prophétiques (chapitres 2, 4 et 5) sont données aux rois babyloniens Nebucadnetsar et Belschatsar tandis que l’interprétation des visions est donnée à Daniel

Chapitres 7 à 12 : la partie «prophétique»

– L’emphase dans cette section du livre se porte ici plutôt sur les visions que Dieu avait données à Daniel directement

– Ici, Daniel est le récipient des visions et un ange va lui donner l’interprétation

– Daniel dans cette section décrit 4 grandes visions : 1) chapitre 7 (le rêve des 4 bêtes), 2) chapitre 8 (la vision du bélier et du bouc), 3) chapitre 9 (la prophétie des 70 « semaines ») et 4) chapitres 10 à 12

– Voici une étude intéressante : lire le livre dans son ordre chronologique (chapitres 1, 2, 3, 4, 7, 8, 5, 6, 9, 10, 11 et 12)

– Les visions prophétiques présentées dans ce livre portent principalement sur :

  • l’établissement, la croissance et la victoire finale du Royaume de Christ
  • les destins de royaumes terrestres (Babylonien, Perse, Grec et Romain) et de rois individuels (ex. Antioche Épiphane, Hérode) qui auront un impact sur l’histoire du peuple de Dieu (juifs, chrétiens)

– Le chapitre 1 que nous allons voir aujourd’hui se trouve dans la première section du livre, la partie historique

– Ce chapitre nous explique comment Daniel s’est trouvé à Babylone et comment il est devenu conseiller de rois babyloniens

– Déjà, dès le début de ce livre, nous voyons la souveraineté de Dieu exprimée clairement et nous voyons l’intégrité morale de Daniel et sa grande foi en Jéhovah, le Dieu d’Israël

*********************

PARTIE 1 : DIEU EST EN CONTRÔLE DES GOUVERNEMENTS TERRESTRES QUI GOUVERNENT SES ÉLUS (VERSETS 1-2)

«La troisième année du règne de Jojakim, roi de Juda, Nebucadnetsar, roi de Babylone, marcha contre Jérusalem, et l’assiégea. Le Seigneur livra entre ses mains Jojakim, roi de Juda, et une partie des ustensiles de la maison de Dieu. Nebucadnetsar emporta les ustensiles au pays de Schinear, dans la maison de son dieu, il les mit dans la maison du trésor de son dieu.» (1:1-2)

Vérité biblique: Dieu est en contrôle des gouvernements terrestres car c’est Lui qui a institué ces gouvernements

– Romains 13:1-2 : «Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures ; car il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C’est pourquoi celui qui s’oppose à l’autorité résiste à l’ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes.»

– Romains 13:4 : «Le magistrat est serviteur de Dieu pour ton bien. Mais si tu fais le mal, crains ; car ce n’est pas en vain qu’il porte l’épée, étant serviteur de Dieu pour exercer la vengeance et punir celui qui fait le mal.»

Vérité biblique: Dieu a déterminé la durée des règnes des gouverneurs et c’est Lui qui ultimement dépose les rois

– Dieu a déterminé d’avance la durée de temps pendant laquelle chaque roi gouvernerait; en parlant du règne de l’Antéchrist, il est dit qu’ «il lui fut donné le pouvoir d’agir pendant quarante-deux mois.» (Apocalypse 13:5)

– Dieu met fin aux gouvernements; Daniel parlant au roi babylonien Belschatsar lui avait dit: «Dieu a compté ton règne, et y a mis fin.» (Daniel 5:26b)

– Daniel 2:21a : «C’est lui [Dieu] qui change les temps et les circonstances, qui renverse et qui établit les rois…»

Vérité biblique: Dieu peut donner la suprématie à une nation sur d’autres nations

– Daniel en parlant au roi babylonien Nebuchadnetsar lui avait dit : «O roi, tu es le roi des rois, car le Dieu des cieux t’a donné l’empire, la puissance, la force et la gloire; Il a remis entre tes mains, en quelque lieu qu’ils habitent, les enfants des hommes, les bêtes des champs et les oiseaux du ciel, et IL t’a fait dominer sur eux tous…» (Daniel 2:37-38a)

Vérité biblique: Dieu peut utiliser un royaume terrestre pour juger un autre royaume terrestre

– Étant Celui qui a institué les gouvernements terrestres, Dieu a donc le droit de juger les gouvernements et de changer l’ordre des choses selon Son bon plaisir

– Dieu a utilisé ici le royaume de Babylone pour juger le royaume de Juda

– Ici, nous voyons dans ce chapitre que c’est Dieu qui avait donné la victoire à Nebucadnetsar: «LE SEIGNEUR LIVRA entre ses mains Jojakim, roi de Juda….»; Nebucadnetsar, un roi païen, avait faussement attribué sa victoire militaire au faux dieu babylonien Bel (1:2b)

– Dieu avait annoncé d’avance à travers Son prophète Jérémie qu’il en serait ainsi : «C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel des armées: Parce que vous n’avez point écouté mes paroles, j’enverrai chercher tous les peuples du septentrion, dit l’Éternel, et j’enverrai auprès de Nebucadnetsar, roi de Babylone, mon serviteur; je le ferai venir contre ce pays et contre ses habitants, et contre toutes ces nations à l’entour, afin de les dévouer par interdit, et d’en faire un objet de désolation et de moquerie, des ruines éternelles. Je ferai cesser parmi eux les cris de réjouissance et les cris d’allégresse, les chants du fiancé et les chants de la fiancée, le bruit de la meule et la lumière de la lampe. Tout ce pays deviendra une ruine, un désert, et ces nations seront asservies au roi de Babylone pendant soixante-dix ans.» (Jérémie 25:8-11*)

* contexte : le Royaume de Juda était coupable de graves péchés dont l’idolâtrie et la persécution des prophètes de Dieu

*********************

PARTIE 2 : DIEU EST EN CONTRÔLE DES ÉPREUVES PERSONNELLES DE SES ÉLUS (VERSETS 3-16)

«Le roi donna l’ordre à Aschpenaz, chef de ses eunuques, d’amener quelques-uns des enfants d’Israël de race royale ou de famille noble, de jeunes garçons sans défaut corporel, beaux de figure, doués de sagesse, d’intelligence et d’instruction, capables de servir dans le palais du roi, et à qui l’on enseignerait les lettres et la langue des Chaldéens. Le roi leur assigna pour chaque jour une portion des mets de sa table et du vin dont il buvait, voulant les élever pendant trois années, au bout desquelles ils seraient au service du roi. Il y avait parmi eux, d’entre les enfants de Juda, Daniel, Hanania, Mischaël et Azaria. Le chef des eunuques leur donna des noms, à Daniel celui de Beltschatsar, à Hanania celui de Schadrac, à Mischaël celui de Méschac, et à Azaria celui d’Abed-Nego. Daniel résolut de ne pas se souiller par les mets du roi et par le vin dont le roi buvait, et il pria le chef des eunuques de ne pas l’obliger à se souiller. Dieu fit trouver à Daniel faveur et grâce devant le chef des eunuques. Le chef des eunuques dit à Daniel: Je crains mon seigneur le roi, qui a fixé ce que vous devez manger et boire; car pourquoi verrait-il votre visage plus abattu que celui des jeunes gens de votre âge? Vous exposeriez ma tête auprès du roi. Alors Daniel dit à l’intendant à qui le chef des eunuques avait remis la surveillance de Daniel, de Hanania, de Mischaël et d’Azaria: Éprouve tes serviteurs pendant dix jours, et qu’on nous donne des légumes à manger et de l’eau à boire; tu regarderas ensuite notre visage et celui des jeunes gens qui mangent les mets du roi, et tu agiras avec tes serviteurs d’après ce que tu auras vu. Il leur accorda ce qu’ils demandaient, et les éprouva pendant dix jours. Au bout de dix jours, ils avaient meilleur visage et plus d’embonpoint que tous les jeunes gens qui mangeaient les mets du roi. L’intendant emportait les mets et le vin qui leur étaient destinés, et il leur donnait des légumes.» (1:3-16)

– Daniel est troublé dans sa conscience et est résolu dans son esprit de ne pas commettre un péché contre Dieu en mangeant de la viande du roi et en buvant de la vin du roi

– Daniel n’était pas un végétarien ou quelqu’un qui s’abstenait du vin; Daniel 10:2-3 : «En ce temps-là, moi, Daniel, je fus trois semaines dans le deuil. Je ne mangeai aucun mets délicat, il n’entra ni viande ni vin dans ma bouche, et je ne m’oignis point jusqu’à ce que les trois semaines soient accomplies.»; cela implique qu’en temps normal Daniel prenait du vin et mangeait de la viande

– Il est probable que la raison que Daniel ne voulait pas manger la viande du roi était parce que celle-ci était sacrifiée à des idoles

– Si la viande était une des viandes interdites par la loi mosaïque (Lévitique chapitre 11), je crois que le texte l’aurait mentionné explicitement

– Daniel fait preuve d’une grande foi en risquant sa vie et la vie de ses compagnons par son geste de refuser de manger de la viande du roi babylonien

– Dieu, ayant décrété que Daniel serait éprouvé, avait aussi décrété que Daniel serait délivré et que sa vie serait préservée ainsi que la vie de ses 3 compagnons

– La délivrance se trouva en la forme du chef des eunuques, un des serviteurs les plus puissants du roi: «DIEU FIT TROUVER à Daniel faveur et grâce devant le chef des eunuques.» (1:9)

Vérité biblique: Dieu est en contrôle des actions des rois et des magistrats

– Proverbes 21:1 : «Le coeur du roi est un courant d’eau dans la main de l’Éternel; Il l’incline partout où il veut.»

– Jérémie 10:23 : «Je le sais, ô Éternel! La voie de l’homme n’est pas en son pouvoir; ce n’est pas à l’homme, quand il marche, à diriger ses pas.»

– Dieu avait donné une grande sagesse à Daniel et Daniel avait fait preuve d’une grande sagesse par la requête spéciale qu’il avait fait auprès du serviteur du chef des eunuques

– Dieu qui est souverain sur les corps des hommes avait béni la santé de Daniel et de ses compagnons de sorte qu’après 10 jours ils étaient en meilleure forme que ceux qui mangeaient la viande du roi

– On ne doit pas nécessairement penser que ce texte enseigne que c’est meilleur d’être un strict végétarien; Jésus-Christ Lui-même avait mangé de la viande

*********************

PARTIE 3 : DIEU EST EN CONTRÔLE DE L’AVANCEMENT PERSONNNEL DE SES ÉLUS (VERSETS 17-21)

«Dieu accorda à ces quatre jeunes gens de la science, de l’intelligence dans toutes les lettres, et de la sagesse; et Daniel expliquait toutes les visions et tous les songes. Au terme fixé par le roi pour qu’on les lui amenât, le chef des eunuques les présenta à Nebucadnetsar. Le roi s’entretint avec eux; et, parmi tous ces jeunes gens, il ne s’en trouva aucun comme Daniel, Hanania, Mischaël et Azaria. Ils furent donc admis au service du roi. Sur tous les objets qui réclamaient de la sagesse et de l’intelligence, et sur lesquels le roi les interrogeait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et astrologues qui étaient dans tout son royaume. Ainsi fut Daniel jusqu’à la première année du roi Cyrus.» (1:17-21)

Vérité biblique: Dieu donne la sagesse aux hommes

«Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée.» (Jacques 1:5)

– Comme Salomon, Daniel avait reçu une sagesse surpassant la sagesse de plusieurs de ses contemporains; c’était une sagesse fameuse et même proverbiale lors de son vivant (Ézéchiel 28:3)

– En lui donnant une très grande sagesse, Dieu avait fait en sorte que Daniel soit éventuellement nommé le chef des conseillers du roi babylonien, le roi le plus puissant à cette époque (Daniel 2:48)

– Dieu est en parfait contrôle sur :

  • la nature de la carrière de Ses élus (Dieu avait décrété que Daniel un jour serait conseiller de roi)
  • le lieu de carrière (Dieu avait décrété que Daniel serait conseiller de roi à Babylone)
  • la durée de la carrière (Dieu avait décrété que Daniel demeurerait conseiller de roi jusqu’au début du règne de Cyrus – 1:21)

– Dieu prépare Ses élus pour leurs carrières et ministères respectifs :

  • Dieu leur donne des talents
  • Dieu providentiellement leur permet d’acquérir de l’expérience et de la connaissance
  • Dieu fait en sorte qu’ils entrent providentiellement en contact avec leurs futurs employeurs
  • Dieu fait en sorte qu’ils aient faveur auprès de leurs employeurs
  • Dieu leur donne la grâce d’être intègres et fermes dans leurs convictions

– Même dans des temps sombres, Dieu peut faire élever Ses témoins à des positions élevées et influentes dans les sociétés les plus enténébrées

– Plutôt que de se fier aux apparences et de faussement croire que les dieux de Babylone étaient plus forts que Jéhovah, Daniel démontra la sagesse qui vient de l’Esprit Saint en marchant par la foi et non par la vue (2 Corinthiens 5:7); son exemple de fermeté dans la foi nous exhorte à ne pas faire de compromis avec le monde

*********************

Voici un passage qui résume bien ce qui est enseigné dans ce chapitre :

«Daniel prit la parole et dit: Béni soit le nom de Dieu, d’éternité en éternité! A lui appartiennent la sagesse et la force. C’est lui qui change les temps et les circonstances, qui renverse et qui établit les rois, qui donne la sagesse aux sages et la science à ceux qui ont de l’intelligence.» (Daniel 2:20-21)

***************************

Voir aussi:

Accomplissements des prophéties bibliques : mes convictions personnelles

****************************************

Diapositive1