2 Rois 5:1-19

naaman_image2 Rois 5 :1-19 : “La guérison de Naaman le lépreux : une image du salut de l’âme du pécheur”

******************

PARTIE 1 : Le pécheur et son problème (5:1)

«Naaman, chef de l’armée du roi de Syrie, jouissait de la faveur de son maître et d’une grande considération; car c’était par lui que l’Éternel avait délivré les Syriens. Mais cet homme fort et vaillant était lépreux.» (5:1)

CONTEXTE HISTORIQUE: ces événements ont pris place possiblement pendant le règne de Joram, roi du Royaume du Nord (années de son règne : environ 854 à 843 avant Jésus-Christ)

VERSET 1:

– Dans ce verset, on apprend les choses suivantes sur Naaman (nom qui veut dire « plaisant ») :

  • chef de l’armée du roi de Syrie, un ennemi du Royaume du Nord
  • homme puissant auprès du roi
  • fort honoré
  • utilisé par Dieu pour délivrer les Syriens
  • homme fort et vaillant
  • lépreux

– Ce Naaman est un ennemi des Israélites et un idolâtre et malgré ces choses il est écrit que «c’était par lui que l’Éternel avait délivré les Syriens»

LEÇON: Le succès temporel ne signifie pas que Dieu approuve nécessairement les actions et œuvres de celui qui connaît le succès dans ce monde même si c’est un élu (Nombres 20:7-12)

– Malgré toutes ses richesses et la gloire qu’il a connue, Naaman avait un problème de la chair qui échappait toute guérison d’origine terrestre : la lèpre

– Maladie de la lèpre : une image de la maladie du péché

– Les pécheurs sont comparés à des lépreux : «Malheur à la nation pécheresse, au peuple chargé d’iniquités, à la race des méchants, aux enfants corrompus! … La tête entière est malade, et tout le cœur est souffrant. De la plante du pied jusqu’à la tête, rien n’est en bon état : ce ne sont que blessures, contusions et plaies vives, qui n’ont été ni pansées, ni bandées, ni adoucies par l’huile.» (Ésaïe 1:4a, 5b-6)

– La lèpre apporte de la honte tout comme le péché

Leprosy-533x600– La lèpre est destructive tout comme le péché

– La lèpre est repoussante à l’œil des hommes tandis que le péché est repoussant aux yeux de l’Éternel : «Tes yeux sont trop purs pour voir le mal, et tu ne peux pas regarder l’iniquité…» (Habacuc 1:13a)

230px-Leprosy– La lèpre est contagieuse tout comme le péché : «Ne savez-vous pas qu’un peu de levain fait lever toute la pâte?… Otez le méchant du milieu de vous.» (1 Corinthiens 5:6b,13b) «Ne vous y trompez pas: les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs.» (1 Corinthiens 15 :33)

– Un lépreux ne pouvait pas demeurer dans la congrégation d’Israël (Lévitique 13:46) et il n’y avait pas d’exceptions à cette règle (exemple : Marie, sœur de Moise – Nombres 12:10-15 et Azaria, roi de Juda – 2 Rois 15:5); un pécheur irrégénéré ne peut pas entrer dans le royaume de Dieu : «Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu; ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l’empêchent de vous écouter.» (Ésaϊe 59 :2)

– Un lépreux était prononcé souillé par la loi de Dieu (Lévitique 13:3, 46); les pécheurs sont souillés par le péché : «Car c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les débauches, les vols, les faux témoignages, les calomnies. Voilà les choses qui souillent l’homme…» (Matthieu 15:19-20a)

– L’homme qui n’a pas été justifié par grâce divine est un lépreux spirituel devant la loi du Dieu Très Saint; il est impur et ne peut pas entrer dans le Royaume de Dieu

– La loi mosaïque ne fournissait aucun remède pour la lèpre; elle ne pouvait qu’identifier le problème; la guérison de la lèpre était par pure grâce divine

– La loi mosaïque ne fournissait aucun remède pour le pécheur; la loi fait voir nos péchés (Romains 3:20); elle ne peut pas justifier un pécheur devant Dieu (Galates 3:10-11); le salut du lépreux spirituel doit se faire par pure grâce divine (Éphésiens 2:8)

******************

PARTIE 2 : Le pécheur et le message de la grâce divine (5:2-10)

«Or les Syriens étaient sortis par troupes, et ils avaient emmené captive une petite fille du pays d’Israël, qui était au service de la femme de Naaman. Et elle dit à sa maîtresse: Oh! si mon seigneur était auprès du prophète qui est à Samarie, le prophète le guérirait de sa lèpre! Naaman alla dire à son maître: La jeune fille du pays d’Israël a parlé de telle et telle manière. Et le roi de Syrie dit: Va, rends-toi à Samarie, et j’enverrai une lettre au roi d’Israël. Il partit, prenant avec lui dix talents d’argent, six mille sicles d’or, et dix vêtements de rechange. Il porta au roi d’Israël la lettre, où il était dit: Maintenant, quand cette lettre te sera parvenue, tu sauras que je t’envoie Naaman, mon serviteur, afin que tu le guérisses de sa lèpre. Après avoir lu la lettre, le roi d’Israël déchira ses vêtements, et dit: Suis-je un dieu, pour faire mourir et pour faire vivre, qu’il s’adresse à moi afin que je guérisse un homme de sa lèpre? Sachez donc et comprenez qu’il cherche une occasion de dispute avec moi. Lorsqu’Élisée, homme de Dieu, apprit que le roi d’Israël avait déchiré ses vêtements, il envoya dire au roi: Pourquoi as-tu déchiré tes vêtements? Laisse-le venir à moi, et il saura qu’il y a un prophète en Israël. Naaman vint avec ses chevaux et son char, et il s’arrêta à la porte de la maison d’Élisée. Élisée lui fit dire par un messager: Va, et lave-toi sept fois dans le Jourdain; ta chair redeviendra saine, et tu seras pur.» (5:2-10)

VERSET 2:

– Dieu, ayant choisi Naaman comme récipient de Sa grâce particulière, utilise les mauvaises actions des Syriens (voir Genèse 50:20) afin d’exposer Naaman à ce message de grâce divine : la guérison de la lèpre était possible

– Dieu mène Ses témoins vers Ses élus inconvertis pour que ces derniers entendent parler de la grâce divine

– Dieu a choisi de toute éternité les moyens par lesquels les élus allaient entendre la Bonne Nouvelle

VERSET 3:

– Malgré son mauvais sort :

  • la jeune fille n’avait pas perdu sa foi en la bonté du Dieu d’Israël (Romains 8:28)
  • la jeune fille était bienveillante envers son maître, un Gentil

– Élisée n’avait pas encore guéri de lépreux mais la servante avait une foi si grande en la puissance de Dieu qu’elle croyait que Son prophète était capable de guérir Naaman

naaman2VERSET 4:

– Malgré le fait qu’elle était une jeune femme d’une autre nation et d’une autre religion, Naaman a prêté foi à ses paroles

– Il ne faut pas mépriser des bons conseils quelle que soit la source de ces conseils (1 Thessaloniciens 5:21)

VERSET 5:

– Le Seigneur a disposé le cœur du roi de Syrie afin que celui-ci aussi prêta foi aussi aux paroles de la servante (Proverbes 21:1)

– Le fait que Naaman a apporté une grande richesse avec lui témoigne du fait qu’il pensait faussement pouvoir acheter la guérison qui était en fait gratuite

VERSETS 6-7:

– Le roi d’Israël avait faussement pensé en lisant la lettre qu’il devait guérir Naaman lui-même

– Le roi d’Israël soupçonnait que c’était une occasion pour provoquer une querelle; s’il ne pouvait pas ou ne voulait pas guérir Naaman cela aurait été un prétexte pour une autre guerre entre la Syrie et le Royaume du Nord

– Au lieu de désespérer devant un grand problème et d’agir de façon incrédule comme a fait le roi d’Israël, notre première réaction devrait être de chercher l’aide puissante de Dieu à travers la prière (2 Rois 19:9-16)

VERSET 8:

– Le nom Élisée en hébreu voudrait dire «Dieu est salut»

– Élisée reprend le roi d’Israël pour son manque de foi en Dieu pour qui toutes choses sont possibles (Matthieu 19:25-26)

– Ici, on voit le courage et l’assurance du prophète

VERSET 9:

– Naaman se présente devant la maison d’Élisée avec son char et ses chevaux, des symboles de puissance

– Le pécheur irrégénéré se présente devant Dieu et Ses serviteurs avec sa justice propre, reposant sur ses œuvres et se pensant mieux qu’il l’est en réalité

– C’est seulement la grâce divine qui peut faire descendre un pécheur du char de sa justice propre

VERSET 10:

– 7 fois: 7 est le chiffre de la perfection; Naaman le lépreux avait besoin d’être lavé parfaitement et complètement (symbolisé par une pleine immersion dans l’eau); de même, un pécheur doit être lavé parfaitement et complètement de ses péchés

– Le salut de Dieu est un salut parfait et complet; «Car, par une seule offrande, IL a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés.» (Hébreux 10:14)

– Élisée ne voulait pas chercher sa propre gloire en laissant Naaman penser que la guérison venait d’Élisée lui-même plutôt que Dieu; la motivation principale derrière chaque action d’un serviteur de Dieu doit être avant tout la gloire de Dieu

– Le message dans ce cas était plus important que le messager

******************

PARTIE 3 : Le pécheur et ses fausses idées religieuses (5:11-12)

«Naaman fut irrité, et il s’en alla, en disant: Voici, je me disais: Il sortira vers moi, il se présentera lui-même, il invoquera le nom de l’Éternel, son Dieu, il agitera sa main sur la place et guérira le lépreux. Les fleuves de Damas, l’Abana et le Parpar, ne valent-ils pas mieux que toutes les eaux d’Israël? Ne pourrais-je pas m’y laver et devenir pur? Et il s’en retournait et partait avec fureur.» (5:11-12)

VERSET 11:

– Naaman s’attendait à recevoir un traitement préférentiel; Dieu ne fait pas d’acception de personnes (Romains 2:11) et Ses serviteurs ne devraient pas accorder un traitement préférentiel aux riches et puissants (Jacques 2:9)

– Naaman s’était fait une fausse idée de comment Dieu devait le guérir; imaginez par exemple la folie d’un homme atteint d’une maladie qui ne sait pas comment se guérir et qui ose donner des conseils au médecin qui seul sait comment l’aider

«Qui a sondé l’Esprit de l’Éternel, et qui l’a éclairé de ses conseils?» (Ésaïe 40:13)

– Le croyant, comme le non-croyant, peut se faire des fausses idées aussi concernant les voies de Dieu; par exemple, le croyant dans ses prières peut être coupable de penser que Dieu doit exaucer ses prières d’une manière spécifique et ses supplications peuvent être autant de «directives» données à Dieu

VERSET 12:

– Les solutions du monde peuvent paraître attrayantes mais elles sont toutes fausses et mènent à la mort; «Telle voie paraît droite à un homme, mais son issue, c’est la voie de la mort.» (Proverbes 16:25)

– Le salut est exclusif et il y a un seul Dieu et un seul Sauveur (Jean 14:6; Actes 4:12)

– L’homme irrégénéré, face à un salut exclusif et aux directives précises de Dieu, se met en colère

– Naaman a faussement pensé que c’était l’eau, le moyen, qui guérissait plutôt que la puissance divine

– Élisée n’a pas cherché à apaiser la colère de Naaman malgré le fait que Naaman était le chef de l’armée d’une nation ennemie; les serviteurs de Dieu ne devraient pas hésiter à dire la vérité même s’ils savent d’avance que les auditeurs vont se fâcher

******************

PARTIE 4 : Le pécheur et la réception de la grâce divine (5:13-19)

«Mais ses serviteurs s’approchèrent pour lui parler, et ils dirent: Mon père, si le prophète t’eût demandé quelque chose de difficile, ne l’aurais-tu pas fait? Combien plus dois-tu faire ce qu’il t’a dit: Lave-toi, et tu seras pur! Il descendit alors et se plongea sept fois dans le Jourdain, selon la parole de l’homme de Dieu; et sa chair redevint comme la chair d’un jeune enfant, et il fut pur. Naaman retourna vers l’homme de Dieu, avec toute sa suite. Lorsqu’il fut arrivé, il se présenta devant lui, et dit: Voici, je reconnais qu’il n’y a point de Dieu sur toute la terre, si ce n’est en Israël. Et maintenant, accepte, je te prie, un présent de la part de ton serviteur. Élisée répondit: L’Éternel, dont je suis le serviteur, est vivant! je n’accepterai pas. Naaman le pressa d’accepter, mais il refusa. Alors Naaman dit: Puisque tu refuses, permets que l’on donne de la terre à ton serviteur, une charge de deux mulets; car ton serviteur ne veut plus offrir à d’autres dieux ni holocauste ni sacrifice, il n’en offrira qu’à l’Éternel. Voici toutefois ce que je prie l’Éternel de pardonner à ton serviteur. Quand mon maître entre dans la maison de Rimmon pour s’y prosterner et qu’il s’appuie sur ma main, je me prosterne aussi dans la maison de Rimmon: veuille l’Éternel pardonner à ton serviteur, lorsque je me prosternerai dans la maison de Rimmon! Élisée lui dit: Va en paix. Lorsque Naaman eut quitté Élisée et qu’il fut à une certaine distance» (5:13-19)

VERSET 13:

– Ayant déjà décidé d’avance de guérir Naaman, Dieu utilise ici les serviteurs de Naaman pour le convaincre du caractère raisonnable de l’offre de grâce (appel extérieur)

– Même si ce n’est pas explicitement mentionné dans le texte, il faut croire que Dieu avait ouvert le cœur de Naaman afin que celui-ci reçoive le conseil de ses serviteurs et croit aux directives d’Élisée (appel intérieur; voir Actes 16:14)

– Cette bonne nouvelle de «Lave-toi et tu seras pur!» pointe vers la Bonne Nouvelle du Testament : «Crois au Seigneur Jésus, et tu sera sauvé» (Actes 16 :31b)

VERSET 14:

– Le mot Jourdain signifie «qui descend»

– Dans la vallée du Jourdain se trouve le point le plus profond sur la terre qui n’est pas submergé par les mers

– Suivre les directions divines nécessite un abaissement de soi, une humiliation

– Le Jourdain est aussi un type Scripturaire de la mort; le vieux Naaman devait être mis à mort et un nouveau cœur devait lui être donné par le Saint-Esprit

– Les paroles d’un vrai prophète de Dieu s’accomplissement parfaitement (Deutéronome 18:21-22)

– La guérison ici a été instantanée et parfaite tout comme la régénération de l’âme opérée souverainement par le Saint-Esprit

naaman-healed– L’eau du Jourdain peut être à la fois une image :

  • du sang de Christ (1 Jean 1:7) qui nous lave de tous nos péchés
  • de l’eau de la Parole de Dieu (Éphésiens 5:26)
  • du «bain de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit» (Tite 3:5b)

VERSET 15:

– Non seulement qu’il a été guéri physiquement mais Naaman a aussi été guéri spirituellement car il reconnaît maintenant qu’il y a un seul Dieu, le Dieu d’Israël (Psaumes 72:18)

– Naaman confesse sa foi publique devant d’autres Syriens

«ton serviteur»: Naaman montre maintenant de l’humilité devant Élisée; après la conversion opérée par la grâce divine, le pécheur a maintenant un grand amour pour les serviteurs de Dieu (ex. Saul de Tarse après sa conversion) et cherche à leur faire du bien; dans ce cas, Naaman dans un esprit de gratitude voulait bénir Élisée matériellement

Elisha_and_Naaman_176-72VERSET 16:

– Élisée avait déjà reçu des dons dans le passé (2 Rois 4:8-11,42) mais ici, il a cru sage de refuser le don de Naaman car il avait à cœur la gloire de Dieu

– L’apôtre Paul avait refusé des dons dans le but de «ne pas créer d’obstacle à l’Évangile de Christ.» (1 Corinthiens 9:12b)

– Ce refus n’était pas un refus léger car Élisée avait juré par le nom de l’Éternel

– Élisée cherchait à montrer que la guérison miraculeuse était une grâce divine qui ne s’achète pas tout comme le salut de l’âme

«… le DON GRATUIT de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ, notre Seigneur.» (Romains 6 :23b)

– «Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; et ils sont GRATUITEMENT justifiés par Sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ.» (Romains 3:23-24)

naamanVERSET 17:

– Non seulement Naaman a été guéri de sa lèpre, il a aussi été guéri de son idolâtrie

– La guérison spirituelle de l’âme, un miracle divin, produit dans le cœur le désir d’adorer en esprit et en vérité le seul vrai Dieu (Jean 4:24)

– Naaman n’utilise pas ici le mot hébreu pour Dieu, «Élohim», mais il utilise plutôt le mot hébreu «Yahvé», le Dieu de l’Alliance

«Alors quiconque invoquera le nom de l’Éternel (mot hébreu « Yahvé ») sera sauvé…» (Joël 2 :32a)

– La demande d’avoir de la terre pour l’apporter avec lui en Syrie serait peut-être en raison du fait que Naaman devait penser de façon superstitieuse que cette terre était particulièrement plus sainte et que Dieu n’accepterait pas un autel fait à partir de la terre de Syrie

VERSETS 18-19:

– La conscience de Naaman, après sa guérison par Dieu, le condamne du péché d’idolâtrie (1 Thessaloniciens 1:9)

– Selon Dr. Lightfoot et Dr. Gill, des experts de l’hébreu, les verbes dans ce verset devraient être conjugués au passé et le verset devrait être traduit comme suit : «Voici toutefois ce que je prie l’Éternel de pardonner à ton serviteur : Quand mon maître EST ENTRÉ dans la maison de Rimmon pour s’y prosterner et qu’il s’EST APPUYÉ sur ma main, je me SUIS PROSTERNÉ aussi dans la maison de Rimmon : veuille l’Éternel pardonner à ton serviteur, lorsque je me SUIS PROSTERNÉ dans la maison de Rimmon.»

– Élisée dit «va en paix» à Naaman pour qu’il sache avec assurance que Dieu lui a pardonné ses transgressions

– C’est difficile de réconcilier le verset 19 avec le verset 18 si la vraie signification du verset 18 était une demande de la part de Naaman à Élisée pour recevoir le pardon de péchés qu’il allait commettre plus tard; c’est difficile de concevoir qu’Élisée, prophète de Dieu, n’aurait pas fait des reproches à Naaman dans une telle situation

– Certains commentateurs croient qu’Élisée ici ne voulait pas mettre un fardeau additionnel sur la conscience de Naaman qui déjà lui reprochait l’idolâtrie; Élisée voyait déjà la puissance de Dieu agir dans le coeur de Naaman et il avait raison de croire qu’un jour Naaman refuserait un jour de participer à l’idolâtrie de ses compatriotes; il pouvait être confiant que ce que Dieu avait commencé dans la vie de Naaman, IL allait le terminer (Philippiens 1:6)

******************************

Voir aussi:

Étude de la Bible (2 Rois)

Évangile et évangélisation

****************************************

Diapositive1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s