Livre électronique gratuit: biographie de Robert Murray McCheyne (en français)

Utilisant le site Google Livres, j’avais pu récemment trouver en format électronique une traduction en français de la biographie de Robert Murray McCheyne, un prédicateur du 19e siècle connu pour sa grande piété et associé à un grand réveil spirituel en Écosse. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas Robert Murray McCheyne (ou M’Cheyne), voici quelques informations rapides tirées de Wikipédia:

220px-Robert_Murray_McCheyneRobert Murray McCheyne, né le 21 mai 1813, a été pasteur de l’Église d’Écosse de 1835 à sa mort, le 25 mars 1843. Auteur de poèmes et de nombreuses lettres, il eut une grande influence, en tant que prédicateur, sur le renouveau de la ferveur religieuse en Écosse, et fut membre d’une délégation de quatre pasteurs envoyés à Jérusalem pour enquêter sur les Juifs. Son décès avant le schisme de 1843 lui permit de jouir d’une excellente réputation tout aussi bien dans l’Église d’Écosse que dans la Free Church of Scotland, et sa biographie fut une lecture conseillée à de multiples reprises par les pasteurs écossais.

Né à Édimbourg le 21 mai 1813, McCheyne était le plus jeune enfant d’une famille prospère de la classe moyenne. Son père, Adam M’Cheyne (17 janvier 1781 – 24 février 1854), originaire de Thornhill dans le Dumfriesshire, travaillait dans la plus haute institution judiciaire d’Écosse. Sa mère, au nom de jeune fille de Lockhart Murray Dickson (1772 – 15 mai 1854), était la sixième des huit enfants de David Dickson, du village de Ruthwell dans le Dumfriesshire. McCheyne avait deux frères, David Thomas (14 août 1803 – 8 juillet 1831) et William Oswald Hunter (19 octobre 1809 – 24 octobre 1892), ainsi qu’une sœur, Elizabeth (1806 – 1888), connue de son vivant sous le nom d’Eliza. Enfant précoce, il apprit l’alphabet grec à l’âge de 4 ans et entra à l’Université d’Édimbourg en 1827, soit âgé de 14 ans seulement. Il choisit en 1831 d’y étudier la théologie sous l’égide de Thomas Chalmers, mathématicien écossais qui fondera la Free Church of Scotland, et l’histoire de l’Église avec le Dr Welsh. La mort de son frère David, alors que lui-même n’a que 17 ans, fut un choc profond. Le réconfort dans les écrits de Jonathan Edwards, Samuel Rutherford et du missionnaire américain David Brainerd (1718 – 1747) ont été à cette occasion le point de départ de sa ferveur religieuse. Il sortit de l’université le 29 mars 1835, et prêcha pour la première fois le 1er juillet 1835 au presbytère d’Annan, puis peu après à l’église de Ruthwell, à côté de Dumfries. Le 7 novembre 1835, il débuta comme assistant de John Bonar dans la paroisse de Larbert et Dunipace, à proximité de la ville de Falkirk, et resta à ce poste jusqu’en 1838. Ordonné comme le premier pasteur de l’église St Peter de Dundee le 24 novembre 1836, il y fit son premier sermon sur Isaïe 61:1-3; sa sœur Élisabeth l’y rejoignit comme concierge du presbytère. McCheyne occupa son poste à l’église jusqu’à sa mort à l’âge de 30 ans, suite à une épidémie de typhus.

Ses funérailles furent organisées à l’église de St Peter cinq jours plus tard, et sa tombe s’y trouve dans le coin nord-ouest. Son ami Andrew Alexander Bonar se chargea de l’homélie funèbre et, en décembre, écrivit une biographie de McCheyne qui fut publiée avec certains de ses manuscrits sous le nom de « The Memoir and Remains of the Rev. Robert Murray McCheyne » (« La mémoire et le legs du révérend Robert Murray McCheyne »). Le livre a eu une influence persistante sur l’Évangélisme à travers le monde, 17 éditions étant vendues en 3 ans et 80 000 exemplaires écoulés uniquement pour la Grande-Bretagne.

source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Murray_McCheyne

La traduction en français de sa biographie (auteur : Andrew Bonar) est présentement disponible pour lecture gratuite ou téléchargement gratuit à partir du site Google Livres (cliquez sur le lien suivant):

Andrew Bonar, « Un apôtre des temps modernes – vie du Rév. Mac-Cheyne » (Livre numérique Google)

Note : pour télécharger ce document, il faut : 1) placer le curseur de la souris sur le bouton rouge (« LIVRE NUMÉRIQUE – GRATUIT »), 2) placer le curseur sur « PDF » (en lettres bleues après le mot « télécharger ») et 3) cliquer sur le bouton gauche de la souris

Avertissement : je ne serais pas nécessairement d’accord avec toutes les opinions exprimées par l’auteur (un pédobaptiste)… svp utilisez du discernement (1 Thess. 5:21)… mes croyances bibliques sont résumées dans la Confession de foi baptiste de Londres 1689 (pour la lire: cliquez ici)

******************************

Voir aussi:

Livres chrétiens

****************************************

Diapositive1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s