Livre électronique gratuit: « Le pasteur chrétien » de Richard Baxter (1615–1691)

185px-RichardBaxterJ’ai trouvé il y a quelques semaines « Le pasteur chrétien » (traduction en français du livre « The Reformed Pastor ») de l’auteur puritain non-conformiste Richard Baxter (1615-1691), un évangéliste et écrivain qui par ses oeuvres écrites avait influencé Philip Doddridge (non-conformiste qui avait influencé William Wilberforce), Charles Spurgeon (baptiste), George Whitefield (méthodiste), J. C. Ryle (anglican), Martyn Lloyd-Jones (anglican) et bien d’autres. Le prédicateur américain Paul Washer (baptiste) est un pasteur moderne qui a aussi été influencé par Baxter. Comme écrivain, Baxter avait écrit plus que tous ses contemporains puritains… même plus que le théologien John Owen! Son livre, « Le pasteur chrétien », est considéré par certains comme étant une des meilleures oeuvres écrites par les puritains.

Pour faire apprécier aux lecteurs et lectrices la qualité de cette oeuvre, je vais citer quelques paragraphes de la préface écrite par Mark Wilks (écrivain* et membre du comité de la Société Biblique Française et Étrangère au 19e siècle) pour une traduction en français qui est parue au 19e siècle :

Il y a environ deux cents ans que Richard Baxter publia sur le ministère évangélique un ouvrage qui a rendu d’importants services à la cause du christianisme, et dont les pages suivantes nous offrent la traduction.

Cet ouvrage n’était, dans sa forme primitive, qu’un discours prononcé à l’occasion d’un jour de jeûne qui fut célébré à Worcester, en 1655, par les ministres du comté, et à la suite duquel ceux-ci s’engagèrent solennellement à s’acquitter du soin de l’instruction personnelle envers tous les membres de leur troupeau. Les ministres présents à cette solennité reçurent de ce discours une impression si profonde, qu’ils prièrent M. Baxter de traiter ce sujet avec plus de développements, et de publier son ouvrage sous la forme d’un appel à tous les ministres de l’Évangile.

Le caractère et les talents de Baxter le rendaient éminemment propre à traiter des obligations et des devoirs du saint ministère: non-seulement il avait une longue expérience de cette vocation, mais encore la manière dont il s’était acquitté de sa charge, comme pasteur à Kiddeminster, et le succès dont il avait plu à Dieu de couronner ses efforts le signalaient au choix de ses collègues comme l’homme le plus capable d’écrire avec force, avec profondeur et avec dignité, sur la responsabilité attachée aux fonctions du pastorat.

Cet ouvrage, à la composition duquel Baxter ne put, à cause de ses fréquentes maladies et de ses nombreuses occupations, donner autant de soin qu’il l’aurait désiré, parut sous le titre de Gildas Salvianus: ou le Pasteur Réformé.

Son ouvrage a eu un débit immense, et a été publié sous une grande variété de formes. Estimé des chrétiens des diverses dénominations, il a eu en Angleterre beaucoup d’éditions, dont l’une, revue et abrégée par le révérend docteur Brown, ministre presbytérien à Edimbourg, a été récemment publiée avec une excellente préface par le révérend Daniel Wilson, aujourd’hui évêque de Calcutta. « Je me réjouis, dit celui-ci, de rendre témoignage à l’excellence de ce livre … je me sens particulièrement heureux de faire précéder de quelques lignes les pages chaleureuses et éloquentes de ce célèbre théologien non conformiste. » Le célèbre docteur [Philip] Doddridge, professeur de théologie et ministre parmi les indépendants, dit: « C’est un ouvrage très remarquable, et que tous les jeunes ministres doivent lire avec soin avant d’être consacrés ; on ferait bien même d’en relire plusieurs parties tous les trois ans. Rien ne serait plus propre à réveiller dans l’esprit d’un pasteur ce zèle pour son œuvre, faute duquel plusieurs ministres, pieux du reste, ne sont que les ombres de ce qu’ils pourraient être par la bénédiction de Dieu.»

Les principes qu’il établit et les dispositions qu’il recommande ne peuvent manquer d’être appréciés et approuvés par la conscience de tous les fidèles serviteurs de Jésus-Christ, comme la lecture en est éminemment propre à alarmer et à réveiller ceux qui regardent le ministère chrétien comme une simple profession qui leur assure un rang honorable dans le monde, mais dont ils ne connaissent ni les glorieuses prérogatives ni la grave responsabilité.

Lorsque Baxter publia le Pasteur chrétien, il exprima la confiance que la bénédiction de Dieu accompagnerait cet ouvrage. Il disait, peu de temps avant sa mort: « J’ai lieu de remercier Dieu du succès de ce livre, et de croire qu’il a fait du bien à un grand nombre d’âmes; car il a encouragé plusieurs ministres à entreprendre sérieusement la tâche qu’il recommande. » — Pour nous, nous terminons aussi en exprimant l’espoir que cette traduction pourra, par la bénédiction divine, exercer comme l’original une heureuse et salutaire influence; et nous dirons avec l’auteur: « S’il plaisait à Dieu de réformer les ministres et de les disposer à remplir avec fidélité et avec zèle les devoirs de leur vocation, cette réforme s’étendrait infailliblement aux troupeaux ; car les églises prospèrent ou déclinent, selon que leurs pasteurs se distinguent, non par des honneurs et par des richesses, mais par leur savoir, par leur fidélité et leur zèle. »

Pour lire ou télécharger gratuitement ce document, cliquez sur le lien suivant:

« Le pasteur chrétien » (Livre numérique Google)

Pour en apprendre davantage sur la vie et le ministère de Richard Baxter, puis-je vous suggérer le livre électronique suivant (traduction en français d’un livre écrit par J. C. Ryle)?

« Vies de Latimer, Baxter et Whitefield; ou, L’évêque, le pasteur et le prédicateur » (Livre numérique Google)

Mark Wilks, auteur de la préface citée, avait écrit le livre « Baxter et l’Angleterre religieuse de son temps » (disponible pour téléchargement ou lecture ici).

« Le pasteur chrétien » peut être acheté chez Amazon.com (cliquez ici).

Avertissement : la doctrine sur la justification de Baxter laissait à désirer (si je me souviens bien, il ne croyait pas à l’imputation de la justice de Christ) et son eschatologie selon moi laissait aussi à désirer par rapport à ses contemporains protestants (par exemple, François Turrettini et Thomas Manton) qui comprenaient mieux le mystère de l’iniquité et l’identité du fils de perdition… 1 Thess. 5:21… mes positions doctrinales sont résumées dans la Confession baptiste de 1689 (cliquez ici)

Le lien suivant nous décrit brièvement l’impact de la conversion et l’oeuvre de Richard Baxter sur certains chrétiens bien connus du passé:

http://www.evangile.ca/radio-bible/calendriers/siloe/0627.html

Pour ceux et celles qui comprennent l’anglais, je vous suggère la lecture du document suivant appelé « Richard Baxter and His Gospel »:

http://www.puritansermons.com/baxter/baxter19.htm

* voici quelques oeuvres écrites par Mark Wilks:

« Exposé des faits qui ont accompagné l’agression des Français contre l’ile de Tahiti » (Livre numérique Google)

« Précis de l’histoire de l’Église d’Écosse: suivi de détails sur la formation de l’Église libre et sa séparation de l’État en 1843 » (Livre numérique Google)

***********************************

Voir aussi:

Livres chrétiens

Livre électronique gratuit : « Le repos éternel des saints » de Richard Baxter (1615-1691)

Livre électronique gratuit : « La voix de Dieu qui appelle les pécheurs à la repentance et à la conversion ou Discours sur Ezéchiel, chapitre 33, verset 11 » de Richard Baxter (1615-1691)

Richard Baxter: « Vermaning tot bekeering » (document de Richard Baxter disponible en néerlandais)

Richard Baxter : « De eeuwige rust der Heiligen » (document de Richard Baxter disponible en néerlandais)

Richard Baxter : « Tragywyddol orphwysfa ‘r saint; neu, Draethawd am ddeddwydd gyflwr y saint, a Gymreigiwyd » (document gratuit de Richard Baxter disponible en gallois)

****************************************

Diapositive1

Publicités

5 réflexions au sujet de « Livre électronique gratuit: « Le pasteur chrétien » de Richard Baxter (1615–1691) »

  1. Il y a aussi ce livre électronique :
    https://books.google.fr/books?id=gW49AAAAcAAJ&printsec=frontcover&dq=La+voix+de+Dieu+qui+appelle+les+p%C3%A9cheurs+%C3%A0+la+repentance&hl=fr&sa=X&ei=7IJGVewoydJT9dWAoAw&ved=0CCwQuwUwAA#v=onepage&q&f=false

    Il faut préciser en effet que sa doctrine est universaliste, c’est à dire plutôt arminienne (le choix du salut est offert à tous), en contradiction avec la doctrine bien plus fortifiante et réelle à mon goût, de l’élection inconditionnelle selon la souveraineté divine.

    • Merci pour ce partage. Oui, malheureusement M. Baxter avait été plutôt arminien. Ayant influencé des calvinistes et ayant quand même écrit des choses intelligentes concernant la foi malgré son arminianisme et ses tendances écuméniques, j’avais cru bon de mentionner son livre ici sur le blogue. Un pasteur que je connais et que je respecte beaucoup avait lu le livre et me l’avait recommandé.
      En Christ, Marcel A.

  2. Ping : Quand le Seigneur reviendra sur la Terre, trouvera-t-il encore des « pasteurs » ? | PEP'S CAFE !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s