Livre électronique gratuit : « Traduction nouvelle de l’Ecclésiaste » (1857)

EcclesiasteTr1Préface:

« C’est avec un sentiment de confiance et de joie, nous l’avouons, que nous livrons à l’impression notre traduction de l’Ecclésiaste. »

« Sans doute, et Dieu en soit mille fois béni! nos Versions complètes de la Sainte Bible sont très fidèles; et des travaux continuels, multipliés depuis plus de trois siècles, ont coutribué chaque jour à les perfectionner: mais le style des Écritures étant en harmonie avec la profondeur intime ou la céleste beauté des idées, on comprend que le dernier mot des Traductions, surtout pour l’Ancien Testament, n’est pas encore dit. Nous savons d’ailleurs que le secours du Saint-Esprit est indispensable pour saisir la pensée du Seigneur, telle qu’il veut l’appliquer aux âmes. »

« Or, si le Roi-Prédicateur nous fournit les leçons finales de la sagesse et de l’expérience humaines, rectifiées par la sagesse d’en Haut, et si ce Livre de l’Ecclésiaste nous paraît particulièrement propre à combattre les tendances d’un siècle avide, comme le nôtre, de jouissances, d’agitations et de richesses, il est d’autre part, dans l’ensemble des Saintes Ecritures, le plus difficile peut-être, et celui par conséquent dont les traductions nous paraissent avoir laissé le plus à désirer, de sorte que quelques passages ont parfois embarrassé des âmes, ou n’ont pas toujours servi à l’édification. »

« C’est ainsi que nous avons été entraîné, après une étude très serrée et prolongée du texte hébreu de l’Ecclésiaste, à en publier cette traduction nouvelle. Il est clair qu’après avoir constamment cherché à nous bien pénétrer du fond de la pensée, afin de trouver ta vraie forme sous laquelle nous devions la rendre, en nous souvenant toutefois que la lettre tue, mais que l’Esprit vivifie (2 Corinthiens III, 6), nous avons ensuite confronté sévèrement notre travail avec les meilleures traductions, anciennes et modernes, en diverses langues. »

« Puisse-t-il nous être donné d’avoir réussi à faire ressortir quelques-unes des perles de ce Fragment d’un Trésor infiniment admirable, et daigne le Dieu des miséricordes faire produire de plus en plus à sa Parole des fruits de sanctification, de salut et de paix,

A SA GLOIRE! »

Genève, Mars 1857.

*****************

Pour télécharger ou lire ce livre électronique gratuitement, cliquez sur le lien suivant:

« Traduction nouvelle de l’Ecclésiaste » (livre numérique Google)

*****************

Voir aussi:

Livres chrétiens

Étude du livre d’Ecclésiaste : documents utiles en français

Une prière exaucée : découverte d’un commentaire protestant sur Ecclésiaste en français (livre électronique gratuit, domaine public)

Ecclésiaste : des commentaires recommandés

Livre d’Ecclésiaste : une intro rapide

Ecclésiaste 1:1-11

Ecclésiaste 1:12-18

Ecclésiaste 2:1-26

Ecclésiaste 3:1-17

****************************************

Diapositive1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s