Relation existant entre Daniel chapitres 2 et 7

Daniel2a2Daniel2bDaniel2cDaniel2dDaniel2eDaniel2fNote : je n’apporte rien de nouveau… je ne fais qu’apporter ce que les anciens protestants (baptistes et pédobaptistes de différentes dénominations) croyaient concernant le chapitre 7 bien avant l’arrivée relativement récente du dispensationalisme, la montée récente du prétérisme et les erreurs particulières des adventistes

**********************

Dans les chapitres 2 et 7 du livre de Daniel, Dieu nous présente prophétiquement les quatre mêmes empires (babylonien, médo-perse, grec et romain) sous forme de symboles. Dans ces deux mêmes chapitres, nous voyons aussi prophétiquement et symboliquement la victoire finale de Christ et de Son royaume.

Vision du chapitre 2:

  • Dieu présente à un roi païen la vision de la statue (matières non-vivantes);
  • La vision est présentée sous forme de rêve;
  • La vision nous présente 4 royaumes différents et le dernier des 4 royaumes est dans sa dernière forme divisée en 10 parties principales (10 « orteils »);
  • Ici, les royaumes sont présentés sous forme de métaux (solidité, brillant);
  • La grande image de différents métaux (royaumes du monde) est contrastée avec la pierre (Christ, royaume de Dieu);
  • Aux yeux des hommes inconvertis, les empires du monde ont une apparence bien plus glorieuse, solide et désirable (ex. or, argent) que le royaume de Dieu sur terre (ex. pierre);
  • Les métaux et l’argile de l’image sont détruits et réduits à la poussière;
  • À la fin, c’est Christ et Son royaume qui auront la domination finale et éternelle;
  • La vision est expliquée par Daniel à un autre.

L’argile qu’on retrouve dans les pieds de la statue comme substance se rapproche plus de la pierre (Christ, christianisme, royaume de Dieu) que des métaux (paganisme, fausses religions, royaumes du monde); je crois que c’est un indice que le mélange de métal et d’argile pointe vers un amalgame romain de paganisme et d’éléments du christianisme

******************

Vision du chapitre 7:

  • Dieu présente à un croyant juif la vision des quatre bêtes sauvages (êtres vivants);
  • La vision est présentée sous forme de rêve;
  • La vision nous présente 4 royaumes différents et le dernier des 4 royaumes est dans sa dernière forme divisée en 10 parties principales (10 « cornes »);
  • Ici, les royaumes sont présentés sous forme d’animaux (sauvages, cruels, prédateurs, forts, brutes sans intelligence et sans compassion);
  • Les quatres bêtes (royaumes du monde qui existent pour un temps et seront jugés) sont contrastées avec le Fils de l’homme (Christ et Son royaume qui durera éternellement);
  • L’homme est plus intelligent que les bêtes et a été créé à l’image de Dieu;
  • Aux yeux des croyants, les empires du monde ont une apparence brute, sauvage, cruelle et sans intelligence/connaissance du vrai Dieu;
  • Comme l’homme avait reçu le mandat de dominer sur les bêtes littérales de la terre, le Fils de l’homme (Jésus-Christ) a reçu la domination sur les « bêtes » (empires, royaumes) de la terre;
  • Les bêtes et la petite corne sont jugées;
  • Ici, dans cette vision, il y a une présentation plus explicite et claire du jugement final par rapport à ce qui est présenté dans la vision du chapitre 2;
  • À la fin, c’est Christ et Son royaume, le royaume du « Fils de l’homme », qui auront la domination finale et éternelle;
  • Puisque la vision est présentée à un croyant et non à un roi païen cette fois-ci, le peuple de Dieu, les « saints », sont mentionnés explicitement;
  • La vision est expliquée à Daniel par un autre.

La petite corne, ayant des caractéristiques humaines (yeux et bouche) et faisant partie d’une bête sauvage, représente prophétiquement selon moi un amalgame ROMAIN d’éléments du christianisme et du paganisme. Symboliquement, les traits humains (Fils de l’HOMME) dans cette vision sont associés au christianisme et au royaume du Christ et les traits des bêtes sont associées au paganisme (ou fausses religions en général) et aux empires du monde. Comme dans la vision du chapitre 2, la dernière forme du quatrième empire romain est présentée symboliquement sous forme d’un mélange d’éléments différents. Chapitre 2: argile et fer. Chapitre 7: corne d’une bête ayant des traits humains (yeux et bouche). Chapitre 2: argile plus similaire à la pierre (Christ, christianisme) qu’aux métaux (empires du monde, fausses religions). Chapitre 7: yeux et bouche sont des traits humains qui en apparence rapprochent la corne au christianisme et à Christ plus qu’au paganisme non-dilué. Puisque la petite corne romaine devait régner plus longtemps que le temps accordé aux trois premiers empires (une période de quelques siècles), comment ne pas voir symboliquement et prophétiquement la papauté dans cet amalgame ROMAIN d’éléments du christianisme et du paganisme qui devait apparaître après la fin de l’empire romain sous sa première forme (païen, unifié sous le règne des Césars) et l’apparence subséquente de 10 « cornes » (royaumes) à l’intérieur du territoire de l’empire romain qui ont eu lieu par l’instrumentalité des Invasions Barbares? N’oublions pas que les pieds de fer et d’argile de la grande statue de chapitre 2 sont connectés directement aux jambes de fer. Les pieds de la statue ne sont pas séparés des jambes par un grand espace d’air représentant plus de 1500 ans d’Histoire (selon le scénario futuriste).  Nous devons nous attendre à ce que les « temps des pieds d’argile et de fer » suivent directement et sans trop de délai les « temps des jambes de fer » (représentant l’empire des Césars). En d’autres mots, la petite corne est déjà un fait historique et n’est pas encore à venir. La petite corne représentant la papauté existe toujours mais dans un état affaibli. Elle n’a pas le même pouvoir de persécution qu’elle avait antérieurement. Cette petite corne romaine sera jugée lors du Retour de Christ.

********************

Question : en quoi les visions des chapitres 2 et 7 se distinguent des visions contenues dans chapitres 8, 9, 11 et 12?

Il est intéressant de noter que le livre de Daniel est écrit en deux langues. De 1:1 à 2:4 et de 8:1 jusqu’à la fin du livre, le livre avait été écrit en hébreu. De 2:4 jusqu’à la fin du chapitre 7, le livre avait été écrit en araméen. L’araméen était une langue commune utilisée par les Gentils orientaux des siècles avant Jésus-Christ. Je crois que Dieu avait intentionnellement guidé Daniel à écrire en ces 2 langues afin de nous laisser un indice indiquant que les visions des chapitres 2 et 7 se distinguent des visions des chapitres 8 à 12. Les visions des chapitres 2 et 7 concernent toute la période des « temps des Gentils » et s’étendent jusqu’au Retour de Christ tandis que les visions des chapitres 8 à 12 concernent les derniers siècles de l’Ancienne Alliance allant de la fin de la captivité babylonienne jusqu’à la destruction du temple en l’an 70 mettant fin à l’économie (dispensation) mosaïque. Puisque les visions des chapitres 2 et 7 concernaient non seulement les Juifs mais aussi les Gentils, il était sage d’écrire ces visions plutôt en langue araméenne, langue utilisée par les Gentils et aussi par les Juifs. Puisque les visions des chapitres 8 à 12 concernent les Juifs, il était sage d’écrire ces visions plutôt en hébreu.

Comparons les visions des chapitres 2 et 7 à celles des chapitres 8 à 12:

– Visions des chapitres 2 à 7 :

  • visions présentées sous forme de rêve;
  • visions nous parlent explicitement de l’établissement final du Royaume du Messie et du jugement du quatrième empire;
  • visions nous décrivent quatre royaumes;
  • visions nous présentent le quatrième royaume sous forme divisée en 10 parties principales (« 10 orteils », « 10 cornes »);
  • visions ne mentionnent nullement Jérusalem, le temple ou des sacrifices d’animaux;
  • vision du chapitre 7 nous présente l’AntiChrist (« la petite corne romaine »);
  • visions présentent Messie glorieux et triomphant ultimement sur Ses ennemis;
  • visions écrites en langue araméenne.

– Visions des chapitres 8 à 12 :

  • visions présentées à Daniel alors qu’il était en état éveillé;
  • dans chaque vision, un ange explique à Daniel la vision;
  • dans deux de ces trois dernières visions (vision du chapitre 8 et vision des deux derniers chapitres), on voit Daniel recevant la vision près d’un fleuve, voyant des anges, manquant de force et tombant sur sa face;
  • visions ne nous présentent pas l’établissement final du Royaume du Messie;
  • visions ne nous présentent pas le jugement final du quatrième empire;
  • visions ne nous présentent pas le Retour de Christ;
  • visions ne nous présentent pas l’AntiChrist;
  • chacune de ces visions ne nous présente pas les quatre royaumes en même temps (chapitre 8 : deux empires; chapitre 9 : trois empires; chapitres 11 à 12 : trois empires);
  • dans ces visions, les durées de temps mentionnées sont plus explicites que celles qui sont présentées au chapitre 7 (ex. 2300 jours au chapitre 8);
  • deux fois dans ces derniers chapitres, nous voyons que la question est posée concernant la durée exacte des visions (chapitres 8 et 12);
  • deux fois dans ces derniers chapitres, il est dit à Daniel que ces visions doivent être secrètes pour un temps (chapitres 8 et 12);
  • deux fois dans ces derniers chapitres (chapitres 9 et 10-12), Daniel avait reçu la vision après un certain temps de jeûne;
  • dans ces visions, il y a mention des transgressions du peuple juif, du temple (construction et désolation), des sacrifices d’animaux (cessation) et de Jérusalem (construction et désolation);
  • une des visions, celle du chapitre 9, nous présente Messie mis à mort;
  • visions écrites en hébreu.

J’oserais dire que les similarités dans les circonstances représenteraient un autre indice indiquant qu’il y a des similarités dans les sujets traités et il serait approprié de grouper les visions de chapitres 2 et 7 ensemble et les visions des chapitres 8 à 12 ensemble. Les visions du premier groupe, écrites en araméen, concernent non seulement les Juifs mais les Gentils aussi tandis que les visions du second groupe, écrites en hébreu, concernent principalement les Juifs. Les visions du premier groupe s’étendent jusqu’au Retour de Christ tandis que les visions du second groupe s’étendent jusqu’à l’an 70. Les visions du premier groupe: pas complètement accomplies. Les visions du second groupe: complètement accomplies.

********************

Pour voir d’autres articles traitant des contenus prophétiques du livre de Daniel, cliquez sur le lien suivant:

Accomplissements des prophéties bibliques : mes convictions personnelles

Voir aussi:

Animation 3D : présentation visuelle de la statue de Daniel chapitre 2

****************************************

Diapositive1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s