Relation existant entre Daniel chapitres 9 et 12 (2e partie)

*****************************

Voir aussi:

Relation existant entre Daniel chapitres 9 et 12 (1re partie)

*****************************

Voici une présentation rapide des contenus prophétiques de Daniel chapitre 11 en relation avec la prophétie des 4 empires du chapitre 7:

Daniel11gVoici une description brève des contenus de la prophétie de Daniel chapitre 9 en relation avec la prophétie des 4 empires du chapitre 7:

Daniel9a2Sans entrer dans une exposition, il y a des bonnes raisons de penser que les deux derniers versets du chapitre 11 nous parlent prophétiquement de la fin d’Hérode le Grand, qui est mort quelques décennies avant le début du ministère public de Christ. Puisque Jésus-Christ est la clé d’interprétation des Écritures et que l’Évangile est le message le plus important sur cette terre et que les prophéties du chapitre 11 nous ont mené de l’empereur perse Cyrus jusqu’au début du premier siècle, ne faut-il pas penser que les événements prophétisés dans le chapitre 12 ont un rapport avec le premier siècle et la première venue du Christ? Comment passer à côté de ce siècle si crucial? Si le chapitre 11 nous a donné des détails concernant des événements qui devaient se passer à l’intérieur des 69 premières « semaines » de 7 années (Daniel chapitre 9), serait-il faux alors de penser que le chapitre 12 nous donnerait prophétiquement (soit par langage symbolique ou par langage clair) des informations concernant les années qui suivraient la 69e « semaine »? Des années se trouvant à l’intérieur du premier siècle. Ou est-ce que ça serait plus plausible de penser qu’on peut sauter du début du premier siècle au 21e siècle comme si la venue de Christ, la fin de l’économie juive et le jugement de Jérusalem en l’an 70 étaient des événements secondaires?

***************************

Maintenant, regardons le premier verset du chapitre 12:

« En ce temps-là se lèvera Micaël, le grand chef, le défenseur des enfants de ton peuple; et ce sera une époque de détresse, telle qu’il n’y en a point eu de semblable depuis que les nations existent jusqu’à cette époque. En ce temps-là, ceux de ton peuple qui seront trouvés inscrits dans le livre seront sauvés. » (12:1)

En ce temps-là : si les derniers versets du chapitre 11 nous ont mené prophétiquement jusqu’à la mort d’Hérode le Grand et jusqu’aux premières années de la vie terrestre du Messie, ce « temps-là » dans le premier verset doit faire référence au premier siècle et non au futur. Nous devons utiliser tous les points de repère donnés afin de donner l’interprétation la plus plausible. N’oublions pas qu’il n’y avait pas de divisions de chapitres dans les manuscrits originaux des livres bibliques. Il n’y a pas de coupure entre les chapitres 11 et 12. On aurait pu grouper les contenus des chapitres 10 à 12 dans un seul chapitre car c’est la même vision prophétique qui est décrite. Svp lisez les chapitres 10 à 12 en négligeant la division des chapitres

En connaissant l’époque de l’accomplissement de la prophétie, le premier siècle, nous pouvons mieux interpétrer ce qui est dit de « Micaël ». Il y a deux possibilités d’interprétation. L’utilisation du nom « Micaël » peut représenter 1) le nom de l’archange Michel, une créature et un serviteur du Fils de Dieu ou 2) un nom symbolique* pointant prophétiquement au Messie. Laquelle des deux interprétations est la plus plausible? En comparant Écritures avec Écritures, il me semble clair que « Micaël » ne peut pas représenter le Messie car « Micaël » est déjà mentionné plus tôt dans le livre de Daniel au chapitre 10 comme étant « l’un des principaux chefs » (10:13). Est-ce que le Messie est simplement un des principaux chefs? N’est-IL pas plutôt le Roi des Rois?! Michel l’Archange ici ne fait pas référence à Jésus-Christ malgré tous les raisonnements des Témoins de Jéhovah.

* le nom veut dire « qui est comme Dieu? »

Il est écrit que « Micaël » se lèvera, c’est-à-dire sera plus actif dans cette période critique dans l’histoire du peuple juif. Est-ce que les anges avaient été plus actifs au premier siècle? Oui. Les livres historiques du Nouveau-Testament (quatre évangiles, livre des Actes) mentionnent à différentes reprises l’activité des anges (paroles, actes).

Le premier verset nous dit aussi que ce sera une « époque de détresse » pour le peuple juif. Au premier siècle, la ville de Jérusalem avait été détruite. Le temple, centre du judaïsme, avait été détruit. Plus d’un million de Juifs, des non-chrétiens, avait été mis à mort dans un court laps de temps par l’armée romaine. Les survivants, des non-chrétiens, étaient vendus comme esclaves et dispersés. Ces Juifs non-chrétiens du premier siècle avaient vu leurs mondes matériel et spirituel détruits. Leur prêtrise n’était plus. Leur capitale nationale et religieuse, Jérusalem, avait été jugée sévèrement. Ce jugement divin était pire que celui infligé par la main des Babyloniens.

Les élus parmi les Juifs, quant à eux, avaient été préservés de ce grand jugement (l’an 70) ayant été avertis d’avance par le Seigneur Jésus-Christ (Matthieu chapitre 24, Luc chapitre 21, Marc chapitre 13) de s’enfuir vers les montagnes quand ils verraient « l’abomination de désolation », c’est-à-dire l’armée romaine* composée d’idolâtres utilisant des étendards païens.

* en comparant les passages parallèles de Marc, Matthieu et Luc, on voit que le Saint-Esprit nous avait donné l’identité de l’abomination de désolation par Son serviteur Luc

Daniel chapitre 9 nous parle aussi d’une « époque de détresse » pour le peuple juif:

« … Le peuple d’un chef qui viendra détruira la ville et le sanctuaire, et sa fin arrivera comme par une inondation; il est arrêté que les dévastations dureront jusqu’au terme de la guerre. » (Daniel 9:26b)

« … le dévastateur commettra les choses les plus abominables, jusqu’à ce que la ruine et ce qui a été résolu fondent sur le dévastateur. » (Daniel 9:27b)

Daniel chapitres 9 et 12 nous parlent tous deux de la fin des sacrifices du temple, d’une chose abominable et de dévastations:

« … il fera cesser le sacrifice et l’offrande; le dévastateur commettra les choses les plus abominables, jusqu’à ce que la ruine et ce qui a été résolu fondent sur le dévastateur. » (Daniel 9:27b)

« Depuis le temps où cessera le sacrifice perpétuel, et où sera dressée l’abomination du dévastateur… » (Daniel 12:11a)

Daniel 9 et 12 nous parlent de la même « époque de détresse » qui avait eu lieu pour le peuple juif au premier siècle.

Daniel 12:1 = prophétie parfaitement accomplie au PREMIER SIÈCLE.

***************************

Maintenant regardons la « résurrection » mentionnée dans le verset 2:

« Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, et les autres pour l’opprobre, pour la honte éternelle. » (12:2)

À première vue ça semble parler prophétiquement d’une résurrection physique mais est-ce vraiment le cas? Je crois fermement à une résurrection physique lors du Retour de Christ et je crois fermement que le chapitre 7 de Daniel nous prophétise le jugement final et le Retour du Messie glorifié. Mais je ne crois pas que le chapitre 12 fait référence à la résurrection finale et au jugement final. Est-ce que c’est mon opinion arbitraire ou est-ce que le verset 2 nous donne un indice montrant que ce n’est pas une résurrection physique (corporelle)?

Première chose à mentionner : « PLUSIEURS DE CEUX QUI DORMENT » ne fait pas référence à une résurrection finale et universelle car qui va « dormir » lors du Jugement Final? Qui ne sera pas ressuscité? Ca ne dit pas « TOUS CEUX » (100%) mais « PLUSIEURS DE CEUX » (moins de 100%) alors cette « résurrection », qu’elle soit littérale (corporelle) ou qu’elle soit comprise de façon symbolique, est partielle ici. Est-ce que ça ferait référence à la résurrection partielle qui avait eu lieu au temps de la résurrection de Christ (Matthieu 27:52-53)? Non, car seulement des saints avaient été ressuscités et pour un temps seulement tandis que Daniel 12 nous décrit aussi une « résurrection » de méchants.

Deuxième chose à mentionner : les prophètes de l’Ancien Testament ont à différentes reprises utilisé un langage symbolique. « J’ai parlé aux prophètes, J’ai multiplié les visions, Et par les prophètes j’ai proposé des paraboles. » (Osée 12:10) Si le prophète Ésaïe a pu utiliser un langage figuratif à différentes reprises pour décrire prophétiquement les temps du Messie, est-ce invraisemblable de penser que l’ange qui a donné la vision à Daniel ait pu aussi utiliser un langage figuratif pour décrire les temps du Messie? Il y a déjà eu avant le chapitre 12 utilisation d’un langage symbolique dans le livre de Daniel (ex. métaux de la statue du chapitre 2 représentant des royaumes, bêtes du chapitre 7 représentant des royaumes, arbre représentant roi Babylonien, cornes représentant rois). Par conséquent, la possibilité existe que la « résurrection » (ou plutôt « réveil ») mentionné au verset 2 est plutôt un symbole pointant vers une réalite spirituelle.

Troisième chose à mentionner : si la « résurrection » (ou plutôt « réveil ») mentionnée au verset 2 fait référence à une résurrection corporelle et à la fin du monde, comment réconcilier cet événement avec le fait que le dernier événement qui indiquera la fin de la vision qui avait commencé au chapitre 11 sera « quand la force du peuple saint sera entièrement brisée » (12:7)? Si le « peuple saint » est ressuscité corporellement au verset 2 pour ne plus jamais mourir, comment peut-il être dit qu’après cette « résurrection » le pouvoir de ce même « peuple saint »** serait brisé (v.7)? La fin de ces choses décrite au verset 7 n’est pas une fin positive et ça ne peut pas faire référence à l’établissement de l’état éternel pour les justes. Ça ne peut pas faire référence à la fin du monde et au Retour du Christ. Si le prémillénarisme était vrai, cette « résurrection » ne pourrait pas faire référence non plus à l’établissement d’un millénium juif suite à une « première résurrection » car contrairement ce qui est dit dans le chapitre 12, le prémillénarisme affirme que la force du peuple juif serait augmentée et établie et non pas brisée. La « résurrection » du verset 2 ne ferait donc pas référence à une résurrection corporelle.

** si par « peuple saint » nous devons comprendre tous les véritables chrétiens et non le peuple juif vue comme une nation distincte; moi, je crois plutôt que le « peuple saint » dans le verset 7 fait référence au peuple de Daniel : le peuple juif; je crois que les prophéties des chapitres 8 à 12 étaient pour le peuple juif et que tout avait été accompli pour ces prophéties avant la fin du premier siècle

Quatrième chose à mentionner : le symbolisme de réveiller quelqu’un est utilisé ailleurs dans les Écritures.  Paul avait écrit ceci à des croyant(e)s : « Cela importe d’autant plus que vous savez en quel temps nous sommes: c’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru. » (Romains 13:11)

Cela étant dit, est-ce qu’il y a eu une sorte de « réveil » au premier siècle? Après près de 400 ans de silence prophétique, Jean-Baptiste et Jésus-Christ sont apparus pour prêcher au peuple juif, le peuple de Daniel, que le Royaume de Dieu était près et qu’il fallait se repentir. Le message de l’Évangile avait polarisé la nation. Les Pharisiens et les Sadducéens avaient rejeté le message et s’endurcirent dans leur incrédulité. Ils augmentèrent leur condamnation et ils sont en train de subir une honte éternelle en souffrant présentement dans leurs âmes (enfer) en attente de la résurrection finale.

Les mêmes personnes qui s’étaient réveillés « pour la vie éternelle » étaient les juifs chrétiens et sont les mêmes personnes « intelligentes » qui sont mentionnées au verset suivant:

« Ceux*** qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice, à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité. » (12:3)

***  « ceux qui » fait référence à un groupe parmi ceux qui s’étaient « réveillés » au verset 2; la prophétie concernait le peuple de Daniel : le peuple juif

Ceux qui auront enseigné la justice fait d’abord référence à Jean-Baptiste et aux apôtres de Christ. Jean-Baptiste n’était-il pas comparé à une lumière qui pointait vers la Lumière (Jean 5:35)? Les messagers des églises dans l’Apocalypse sont comparés à des étoiles brillantes, n’est-ce pas?

Daniel 12:2 = prophétie parfaitement accomplie au PREMIER SIÈCLE.

**********************************

Pour terminer, faisons le lien entre les versets 3, 4 et 10:

– verset 3 : « Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice, à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité. »

– verset 4 : « Toi, Daniel, tiens secrètes ces paroles, et scelle le livre jusqu’au temps de la fin. Plusieurs alors le liront, et la connaissance augmentera. »

– verset 10 : « Plusieurs seront purifiés, blanchis et épurés; les méchants feront le mal et aucun des méchants ne comprendra, mais ceux qui auront de l’intelligence comprendront. »

Ces 3 versets nous parle de connaissance et d’intelligence. Si la « connaissance » devra croître avec une lecture de la Bible (verset 4), on doit comprendre l’intelligence et la connaissance dans ces 3 versets comme faisant référence aux enseignements bibliques et à l’Évangile. Avec Christ est venue une plus grande connaissance de Dieu (Jean 1:17) et de Sa parole. Le premier siècle était un siècle qui avait apporté une grande connaissance du Royaume de Dieu. La femme samaritaine avait bien compris que quand le Messie serait venu IL apporterait une plus grande connaissance de Dieu (Jean 4:25). C’est au premier siècle que nous avons reçu tous les livres inspirés du Nouveau-Testament. Ces 3 versets pointent vers des événements et réalités qui avaient eu lieu au premier siècle au sein du peuple de Daniel : le peuple juif.  Certains d’entre les juifs reçurent l’Évangile tandis que les méchants n’avaient pas compris qui était Jésus.

Daniel 12:3,4 et 10 = prophéties parfaitement accomplies au PREMIER SIÈCLE.

**********************************

Pour ceux et celles qui comprennent l’anglais et qui voudraient lire un bon livre chrétien qui aide à comprendre les accomplissements historiques des prophéties de Daniel chapitres 9, 11 et 12, je vous suggère le livre suivant de Philip Mauro:

« The Seventy Weeks and the Great Tribulation »

*************************

Pour voir d’autres articles traitant des contenus prophétiques du livre de Daniel, cliquez sur le lien suivant:

Accomplissements des prophéties bibliques : mes convictions personnelles

****************************************

Diapositive1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s