1 Timothée chapitre 4 : Les doctrines de démons (3e partie)

********************************

Voir aussi:

1 Timothée chapitre 4 : Les doctrines de démons (1re partie)

1 Timothée chapitre 4 : Les doctrines de démons (2e partie)

********************************

DoctrinesDemons« Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, 2 par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience, 3 prescrivant de ne pas se marier, et de s’abstenir d’aliments que Dieu a créés pour qu’ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité. » (1 Timothée 4:1-3)

Au lieu de ré-inventer la roue et afin de montrer que l’interprétation de cette prophétie que je crois être la bonne n’est pas nouvelle et dans le but de présenter une interprétation assez détaillée et intelligente de cette prophétie, je vais vous citer différents paragraphes écrits par le pasteur et écrivain huguenot du 17e siècle, Jean Daillé:

… à la fin du chapitre [3 de 1 Timothée], pour montrer avec quel soin, avec quelle révérence et vigilance les ministres du Seigneur doivent exercer leur charges au milieu de son peuple, [Paul] représentait s’il vous en souvient à Timothée et la dignité de l’Église, qui est la maison de Dieu, et la grandeur de son adorable mystère, Dieu Lui-même manifesté en chair, justifié en Esprit, vu des Anges, prêchés aux Gentils, cru au monde et enlevé en gloire. Maintenant pour justifier encore plus clairement à son disciple la nécessité des devoirs, qu’il lui a recommandés, et qu’il avait requis en tous évêques et pasteurs de l’Église, il lui découvre l’horrible corruption, que les séducteurs introduiraient en la doctrine chrétienne. Il est vrai, dit-il, mon cher Timothée, que la sublimité, la beauté, la vérité et divinité de ce grand et admirable mystère de la piété évangélique mérite bien, que les hommes le conservent pur et entier, sans aucun mélange d’erreur, et que les serviteurs de Jésus-Chrsit s’occupent tout entiers dans l’administration d’un sujet, qui est tout ensemble et si ravissant et si salutaire. Mais je me sens pourtant obligé de te dire avec regret, qu’il n’en sera pas ainsi; cet Esprit, qui me conduit, et que tu sais bien être véritable, m’ayant clairement découvert, que la malice de Satan et de ses instruments débauchera des chrétiens de la pureté de cette foi divine, les attirant à eux par les fausses apparences de leur hypocrisie, et leur faisant recevoir pour bonnes les doctrines impies des démons, sous ombre de certaines austérités et abstinences spécieuses et plausibles au jugement du monde; mais au fonds vaines et inutiles; et même ce qui est bien pire, dangereuses et pernicieuses en la religion. C’est l’avertissement, que Saint Paul donne à son disciple à l’entrée de ce chapitre; et après lui avoir fait voir la vanité de l’une de ces abstinences des séducteurs, il revient à son premier discours du devoir d’un fidèle ministre de Christ, en proposant et recommandant diverses fonctions à Timothée jusqu’à la fin du chapitre…

Pour cette heure, nous nous contenterons de méditer la prédiction, que l’Apôtre fait d’entrée; et parce qu’elle est d’une extrême importance, nous en considérerons exactement toutes les parties. Premièrement la préface, qui nous en découvre l’auteur en ces mots, Or l’Esprit dit notamment; puis la chose même, qu’IL prédit, à savoir qu’aux derniers termps quelqu’uns se révolteront de la foi, s’adonnant aux esprits abuseurs et aux doctrines des diables; et en suite nous verrons en troisième lieu par quel moyen ces misérables devaient être débauchés de la pureté de la foi; par l’hypocrisie des docteurs de mensonge, ou diseurs de bourdes et conteurs de fables; et enfin en quatrième et dernier lieu, les deux caractères dont il les marque; l’un qu’il ont leur propre conscience cautérisée; et l’autre qu’ils défendent de se marier, et ordonnent de s’abstenir des viandes. Le Seigneur Jésus veuille nous conduire et adresser dans l’intelligence de cet oracle, et nous éclairer de la lumière de ce même Esprit, qui l’inspira autrefois à son serviteur; et ouvrir non seulement nos yeux, mais ceux aussi de tous les chrétiens pour en voir les merveilles, et reconnaître et abhorrer enfin l’erreur et la séduction, et la doctrine des démons, qui nous y sont décrites; avec des marques si sensibles, et des couleurs si éclatantes, que c’est une chose digne d’étonnement que le monde les puisse ou les veuille encore ignorer.

C’est la coutume des prophètes, de l’ancien Israël toutes les fois, qu’ils dénoncent les jugements de Dieu à Son peuple, ou qu’ils lui prononcent Ses oracles, ou lui parlent en Son nom; d’avertir dès l’entrée, que c’est Sa parole, et non la leur; que c’est Lui qui leur a mis ce qu’ils ont à dire, au coeur et en la bouche; que ce n’est pas une pensée humaine, née de la raison ou du discours d’une créature, mais une vérité descendue du ciel, et révélée par le Souverain Créateur et Seigneur du monde. Il n’y a rien de plus ordinaire dans leurs livres; L’Éternel a parlé, dit Ésaïe au commencement de ses révélations; Le Seigneur me dit et La parole qu’Ésaïe a vue, et ainsi les autres; La parole, qui fut adressée à Jérémie de par l’Éternel; ou la parole de l’Éternel qui fut adressée à Joël. Et c’est encore ce que signifient les titres, qu’ils mettent souvent au devant de leurs révélations; comme ceux-ci par exemple, la vision d’Ésaïe; la vision d’Abdias; la charge qu’Habacuc le prophète a vue; et autres semblables.

DoctrinesDemons16L’apôtre en use ici en la même sorte. Ce qu’il allait dire à son disciple [Timothée] étant une chose future et encore bien éloignée de lui dans l’avenir, où les yeux des hommes ne voient [point], c’est avec beaucoup de raison, qu’il l’avertit dès l’entrée, qu’aussi n’est-ce pas des raisonnements, ou des conjectures et des soupçons de son entendement, qu’il l’a tirée; mais de la bouche du Saint-Esprit, qu’il l’a entendu; l’Esprit l’a dit, c’est-à-dire le Saint-Esprit. L’Esprit du Père et du Fils, qui m’a été donné. C’est de Lui (dit-il) que je tiens le secret, que je m’en vais te découvrir. Car Saint Paul aussi bien que les apôtres, avait reçu le Saint-Esprit en une si grande mesure, qu’outre les choses nécessaires à son salut, que cet Esprit révèle à tous les fidèles, IL lui révélait encore divers autres mystères des choses soit présentes, mais cachées et inconnues aux hommes, soit absentes et futures; et c’est le don qu’il appelle ailleurs, la prophétie. Et ce que l’Apôtre en parle ainsi, montre clairement la vraie et éternelle divinité du Saint-Esprit, puisqu’il le met en la place du Dieu souverain. Car parlant comme il fait, ici l’Esprit dit, au lieu que les Prophètes disent dans une pareille occasion, l’Éternel parle; ou l’Éternel dit; il nous montre, que l’un et l’autre, c’est-à-dire et l’Éternel et l’Esprit, n’est qu’un seul et même Dieu béni aux siècles des siècles. D’où vient aussi que Saint Pierre dit formellement qu’Ananias qui mentait au Saint-Esprit, mentait à Dieu et non aux hommes; et ailleurs Saint Paul dit que ce fut le Saint Esprit qui parla par Ésaïe, et qui l’envoya aux Israélites, pour leur dire ce qu’il lui commande; au lieu qu’Ésaïe racontant le fait même dit que ce fut le Seigneur l’Éternel des armées qui parla à lui, et lui dit, va et dit à ce peuple… Et Saint Pierre témoigne en général de tous les saints hommes de Dieu, c’est-à-dire de Ses prophètes, qu’ils ont parlé étant inspirés du Saint-Esprit. Ainsi ce que disent les Prophètes, Le Seigneur a dit, ou le Seigneur a parlé, et ce que dit ici l’Apôtre, l’Esprit dit, a au fonds un même sens; signifiant que ce qu’ils disent les uns et les autres, est une chose que Dieu leur a immédiatement révélée. Tout ce qui s’y trouve de différence, est, que la première façon de parler, est moins nette et moins distincte, que la deuxième; signifiant simplement en général, que Dieu est l’auteur de la révélation; au lieu que l’autre nous montre précisément et distinctement que c’est la troisième personne de la glorieuse Trinité, c’est-à-dire le Saint-Esprit, qui a déclaré le secret, dont il est parlé.

… l’Apôtre parlant de ce qu’il va prédire, ajoute que le Saint-Esprit le dit notamment, c’est-à-dire clairement, et expressément, et comme nous disons communément en paroles expresses et formelles; car c’est ce que signifie dans l’usage de la langue grecque la parole qu’il a ici employée, et que nous avons traduite notamment. Les grammairiens Grecs et anciens, et modernes l’expliquent tout ainsi, et disent que ce mot veut dire ouvertement, ou évidemment et manifestement; si bien que je ne vois pas qu’il y ait grand fondement en ce que quelques hommes d’ailleurs très savants, et très louables, font force sur ce terme, en concluant que la prédiction, ici mise en avant par l’Apôtre doit se trouver écrite en quelque lieu des livres divins, et prenant en suite beaucoup de peine à la chercher en quelques passages de Daniel&; qu’ils amènent fort ingénieusement à leur intention. Mais l’Apôtre oppose ici, non la parole à la lettre ou à l’écrit comme ils s’imaginent; mais la clarté à l’obscurité; et disant que l’Esprit dit ce qu’il va ajouter, notamment, ou expressément, signifie qu’il le dit, non par écrit, mais clairement; lui révélant cette vérité nettement et intelligiblement sans aucun nuage de paroles. Car le Saint-Esprit n’a pas toujours découvert Ses mystères aux Prophètes d’une même manière. IL l’a fait quelques fois par des images symboliques, qu’IL leur présentait, sans aucunes paroles, comme vous en voyez divers exemples, en Ésaïe, en Jérémie, en Ézéchiel, en Daniel, dans l’Apocalypse, et ailleurs. Quelque fois IL y a employé des voix et des paroles, qu’IL leur faisait ouïr; mais des paroles allégoriques et énigmatiques, comme il s’en trouve grand nombre dans l’Apocalypse, et dans les Prophètes du vieux Testament; dont le sens est sinon impossible, au moins très difficile à pénétrer avant que l’événement les ait éclaircies. Et c’est à ces différentes sortes de la révélation divine, qu’il faut rapporter ce que dit l’Apôtre au commencement de l’Épître aux Hébreux, que Dieu a parlé aux Pères par les Prophètes, non seulement à plusieurs fois, mais aussi en plusieurs manières. Saint Paul disant donc ici que le Saint Esprit dit notamment, ou ouvertement, exclut de la révélation présente tous ces ombrages et nuages, dont il couvre quelque fois Ses prophéties, et entend qu’IL lui a fait voir ce secret tout nu, non enveloppé de symboles et de figures, mais exprimé en termes clairs, et non en paroles énigmatiquess; lui disant nettement ce qui en était, sans circuit et sans embarras; sans lui rien laisser à deviner, ou à conjecturer et soupçonner pour bien comprendre son sens. Ainsi il nous recommande cette prédiction, non seulement par la majesté de Son auteur, le Saint-Esprit, le Dieu de vérité, mais aussi par la clarté de son expression, nette, ouverte et intelligible, et pleine d’une si grande lumière, qu’elle ne laisse à nos esprits aucun lieu de douter de son vrai sens.

& certains commentateurs protestants du passé avaient pensé trouvé dans Daniel chapitre 11 des versets faisant référence à la prophétie dans 1 Timothée chapitre 4; je ne pense pas que la vision dans Daniel chapitre 11 fait référence à des événements encore futurs (voir ici, ici et ici)

Considérons maintenant la prédiction même; l’Esprit dit notamment, qu’aux derniers temps quelques-uns se révolteront de la foi, s’adonnant aux esprits abuseurs, et aux doctrines des diables. Il marque premièrement le temps de cette apostasie; disant qu’elle arrivera aux derniers temps. Le mot dont s’est servi l’Apôtre dans l’original signifie simplement les temps qui viendront ci-après; comprenant dans son étendue tout le temps, qui a suivi la prédication de Saint-Paul et des autres Apôtres; sans exprimer si ce qu’il dit arrivera bien tôt, ou longtemps après eux&&.

&& en d’autres mots, il ne faut pas lire l’expression « les derniers temps » et le comprendre automatiquement comme les derniers, derniers, derniers jours avant la venue de Christ; Paul avait donné une autre prophétie dans 2 Timothée chapitre 3 utilisant l’expression « derniers JOURS »; saviez-vous que le mot grec traduit (derniers) « TEMPS » dans 1 Timothée chapitre 4 n’est pas le même mot qui a été traduit « (derniers) JOURS » dans 2 Timothée chapitre 3? Le mot grec utilisé dans 1 Timothée chapitre 4 indiquerait une période plus longue que la période désignée par le mot grec utilisé dans 2 Timothée chapitre 3; la prophétie de 1 Timothée chapitre 4 fait donc référence à une plus longue période que celle associée à la prophétie de 2 Timothée chapitre 3

DoctrinesDemons15Il décrit en suite l’Apostasie même; ajoutant qu’alors quelques-uns se révolteront de la foi; quelques-uns, non tous de la vérité, Dieu conservant toujours Ses élus, dans les plus grandes corruptions et désolations qui arrivent dans le monde. Mais au reste ce n’est pas à dire, que le nombre de ces déserteurs doive être petit; Saint Paul ne parlant ici proprement que des premiers séduits par l’erreur, qui commenceraient l’apostasie; ce qui n’empêche pas que de peu de personnes, elle ne [se répande] en suite, entraînant et enveloppant une grande multitude, comme nous savons que le mal se communique aisément. Et toutes les circonstances de ce texte montrent, que l’Apôtre y veut parler d’une grande et notable Apostasie, et non du malheur de quelque peu de personnes seulement.

DoctrinesDemons14Ces gens donc (dit Saint Paul) se révolteront de la foi, c’est-à-dire de la doctrine crue par les vrais chrétiens, dont il venait de nous représenter les principaux chefs dans le mystère de piété, qu’il nous a proposé à la fin du chapitre précédent. Car c’est chose familière à Saint Paul et aux autres écrivains sacrés de dire l’espérance pour la chose qui est espérée; et de même la foi pour [la chose] qui est crue, c’est-à-dire la vérité enseignée par Jésus-Christ; comme quand l’Apôtre dit en parlant de soi-même après sa conversion, qu’il annonce la foi (c’est-à-dire la doctrine de l’Évangile) qu’il détruisait autrefois; avant qu’il fut appelé des ténèbres du judaïsme. Il ne parle pas ici de la profession même comme si ces apostats la devaient quitter, en abjurant le nom de Jésus-Christ et de Son Évangile, se faire païens ou juifs; mais de la doctrine seulement; que se disant chrétiens et se vantant du nom du Seigneur, ils abandonneraient la pureté et simplicité de la vraie et [pure] doctrine; combattant au fonds et en effet la discipline dont ils font profession de bouche. C’est ici la première partie de leur crime; qu’ils laisseront la vraie foi du Seigneur, dégoûtés de sa simplicité. L’autre est qu’ils embrasseront des erreurs, et c’est ce que l’Apôtre nous représente en suite, quand il ajoute : qu’ils s’adonneront aux esprits abuseurs, et aux doctrines des diables; c’est-à-dire qu’ils prêteront l’oreille aux séducteurs et aux faux prophètes, et recevront leurs enseignements, comme s’ils étaient véritables et venus de Dieu, bien qu’en effet ce soient des doctrines fausses, sorties de la boutique de Satan, inspirées et avancées par le diable, le père du mensonge et de l’erreur. Car les esprits abuseurs, dont parle Saint Paul, ou comme lisent quelques exemplaires, les esprits de séduction ou d’erreur, ne sont autre chose que les imposteurs et faux docteurs, qui avancent quelque doctrine en la religion, comme s’ils tenaient de l’Esprit de Dieu; au lieu qu’elle est de leur creux, et de la suggestion et invention de l’ennemi. Il est clair que c’est ainsi que l’entend Saint Jean, quand il exhorte les fidèles de ne pas croire à tout esprit; c’est-à-dire à tout homme qui met quelque chose en avant dans la religion; mais d’éprouver les esprits, s’ils sont de Dieu.

DoctrinesDemons13source:

Jean Daillé, « Exposition de la première Epître de l’apôtre saint Paul à Timothée en 48 sermons – volume 2 (chapitres 4 à 6) » (Livre numérique Google)

*********************************************************

Voir aussi:

1 Timothée chapitre 4 : Les doctrines de démons (4e partie)

Accomplissements des prophéties bibliques : mes convictions personnelles

****************************************

Diapositive1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s