Actes 2:38 : un verset qui a été mal interprété par les hydro-lâtres (mormonisme, campbellisme)

Hand Touching Water HD

Certaines fausses églises partagent un point en commun : elles enseignent faussement que le baptême d’eau a une valeur salvifique. Selon le campbellisme (Alexander Campbell, Église du Christ, Mouvement de Restoration (supposée) de l’Église du 19e siècle, Kip McKean) et le mormonisme, le pardon des péchés est complètement lié au baptême d’EAU et on doit se faire baptiser par leur organisation – sorte de médiateur entre Christ (1 Timothée 2:5) et les hommes – avant de pouvoir recevoir le Saint-Esprit. Ils s’appuient sur une fausse interprétation d’Actes 2:38.

Je vais partager ici les contenus d’un courriel envoyé à un sectaire qui enseignait une fausse interprétation d’Actes 2:38:

Les versets bibliques que je vais citer sont tirés de la version Ostervald édition 1996.

Je vais citer quelques passages écrits pas l’apôtre Paul aux Corinthiens. Le premier passage est la définition de l’évangile donnée par Paul :

« Je vous rappelle, frères, l’ÉVANGILE que je vous ai annoncé, et que vous avez reçu, et dans lequel vous persévérez, et par lequel vous êtes sauvés, si vous le gardez tel que je vous l’ai annoncé; autrement, vous auriez cru en vain. Or, je vous ai enseigné, avant toutes choses, ce que j’avais aussi reçu: que CHRIST EST MORT POUR NOS PÉCHÉS, selon les Écritures; et qu’IL A ETE ENSEVELI, et qu’IL EST RESSUSCITÉ le troisième jour, selon les Écritures. » (1 Corinthiens 15:1-4)

On voit ici que l’Évangile défini bibliquement est centré sur l’oeuvre expiatoire de Christ : mort pour nos péchés ». L’Évangile défini bibliquement est centré sur ce que Christ a fait (passé) pour des pécheurs de façon substitutive (mort pour d’autres) et non sur ce que doit le pécheur doit faire (présent). Les seules « oeuvres » humaines mentionnées dans l’Évangile sont des péchés (« nos péchés »). Dans cette définition de l’Évangile, on remarque qu’il n’y a pas de mention du baptême. Mais pour ne pas me limiter à un seul passage, je vais citer d’autres versets écrits par Paul montrant que le baptême et l’Évangile ne doivent pas être confondus. (Le baptême est un signe/symbole de l’Évangile. Ce n’est pas l’eau qui sauve.) Plus tôt dans la première lettre aux Corinthiens, Paul avait écrit les choses suivantes:

Paul : « Car ce n’est PAS POUR BAPTISER que Christ m’a envoyé, MAIS c’est POUR ANNONCER L’ÉVANGILE. » (1 Corinthiens 1:17)

Paul : « Je rends grâces à Dieu de ce que je n’ai baptisé aucun de vous, sinon Crispus et Gaïus. » (1 Corinthiens 1:14)

Si le baptême était nécessaire pour procurer le pardon des péchés, pourquoi Paul ne voulait-il pas baptiser plus de personnes que ça? Si le baptême était nécessaire pour procurer le pardon et indissociable de l’Évangile, pourquoi Paul jugeait-il qu’annoncer l’Évangile était plus important que baptiser si le baptême était nécessaire pour procurer le pardon des péchés?

On voit aussi dans Romains chapitre 1 une définition biblique de l’Évangile qui est centré sur la personne de Christ et Sa résurrection d’entre les morts:

« Paul, serviteur de Jésus-Christ, appelé à être apôtre, mis à part pour annoncer l’ÉVANGILE DE DIEU, qu’il avait promis auparavant par ses prophètes, dans les saintes Écritures, TOUCHANT SON FILS, né de la race de David selon la chair, et, selon l’esprit de sainteté, déclaré Fils de Dieu avec puissance, par sa résurrection des morts, savoir, Jésus-Christ notre Seigneur. » (Romains 1:1-4)

De nouveau, on voit que l’Évangile défini bibliquement ne mentionne aucunement le baptême ou d’autres oeuvres humaines.

Maintenant, je vais discuter d’un passage que tu avais cité lors de notre conversation du mercredi matin, c’est-à-dire Actes 2:38 qui dit : « Et Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, POUR la rémission de ses péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. »

D’après ce que tu m’as dit le mercredi et ce que j’ai lu sur Alexander Campbell et les Églises du Christ, ce passage est interprété de la façon suivante : on doit être baptisé DANS LE BUT d’avoir la rémission des péchés. Svp corrige moi si j’ai tort dans ma compréhension de la position officielle des Églises de Christ.

Moi, je ne crois pas à l’interprétation de ce dernier passage par Alexander Campbell. Je vais t’expliquer pourquoi.

D’abord, entre le mot « baptisé » et « la rémission de ses péchés », on retrouve les mots très importants « AU NOM DE JÉSUS-CHRIST ». Est-ce le nom de Jésus ou le baptême d’eau qui fait en sorte que la personne est pardonnée? Les Écritures ailleurs nous disent que c’est le nom de Jésus (appellé avec foi sincère) qui procure le pardon des péchés. Pierre, cité dans Actes 2:38, plus tard dans le même livre des Actes avait dit ceci: « Tous les prophètes rendent de lui ce témoignage, que quiconque CROIT EN LUI, REÇOIT LA RÉMISSION DES PÉCHÉS ***PAR SON NOM***. » (Actes 10:43)

Est-ce que Pierre avait mentionné le baptême dans ce verset (ou même immédiatement après ou avant ce verset) pour procurer le pardon des péchés? Dans Actes 2:38 et 10:43, Pierre mentionne deux choses : le nom de Jésus-Christ et la rémission des péchés. Plus tôt dans Actes chapitre 2, Pierre avait cité le prophète Joël : « Et il arrivera que quiconque invoquera LE NOM DU SEIGNEUR, SERA SAUVÉ. » (Actes 2:21) Pierre, quelques chapitres plus tard, avait dit : « …sous le ciel il n’y a pas UN autre NOM, qui ait été donné aux hommes, PAR LEQUEL NOUS DEVIONS ETRE SAUVÉS. » (Actes 4:12) (Il est intéressant de noter le nombre de fois que le terme « nom » apparaît dans le livre des Actes.)

Je vais prendre un autre passage intéressant où Ananias avait dit à Paul : « Et maintenant, que tardes-tu? Lève-toi, sois baptisé et ***lavé de tes péchés***, EN INVOQUANT LE NOM DU SEIGNEUR. » (Actes 22:16) Est-ce que c’est le fait d’être baptisé qui lave une personne de ses péchés ou le fait d’invoquer le nom du Seigneur (avec une foi sincère et dans un esprit de repentance)? Paul nous donne la réponse dans le livre des Romains : « Car quiconque invoquera LE NOM DU SEIGNEUR, sera sauvé. » (Romains 10:13) (C’est intéressant que dans toute la lettre aux Romains, la lettre où Paul développe le plus l’Évangile et le sujet ultra-important de la justification devant Dieu, que le mot baptême n’est mentionné que quelques fois et seulement dans un chapitre, le chapitre 6.)

Corneille avait reçu le Saint-Esprit avant d’être baptisé d’eau. « Alors Pierre reprit: Quelqu’un peut-il refuser l’eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint-Esprit, aussi bien que nous? » (Actes 10:47) Les dernières paroles prononcées par Pierre avant la réception du Saint-Esprit par Corneille étaient celles-ci (déjà citées plus haut): « Tous les prophètes rendent de lui ce témoignage, que quiconque CROIT EN LUI, reçoit LA RÉMISSION DES PÉCHÉS PAR SON NOM. » (Actes 10:43) Pierre n’avait jamais mentionné à Corneille de se faire baptiser dans le but d’obtenir le pardon des péchés. Les péchés de Corneille avaient déjà été pardonnés AVANT son baptême d’eau.

Cela étant dit, je vais maintenant discuter de l’utilisation biblique du mot « POUR » qu’on trouve dans Actes 2:38. Le mot « pour » peut avoir le sens « dans le but d’obtenir » mais il peut aussi avoir le sens « en raison de ». Je prends un exemple : « Prends deux pilules POUR ton mal de tête. » Est-ce que je voulais dire « Prends deux pilules DANS LE BUT D’AVOIR un mal de tête » ou « Prends deux pilules EN RAISON DE ton mal de tête »? Le sens du mot « pour » doit être déterminé par le CONTEXTE.

La question est de savoir : est-ce que le mot « pour » dans ce verset a le sens « dans le but d’obtenir » ou dans le sens « en raison de »? Est-ce que la Bible nous montre que le mot « pour » a le sens « en raison de »? Oui et dans un contexte de purification.

« Et un lépreux vint à lui, se jeta à genoux, le pria et lui dit: Si tu veux, tu peux me nettoyer. Et Jésus, ému de compassion, étendit la main, le toucha, et lui dit: Je le veux, SOIS NETTOYÉ. » (Marc 1:40-41)

Le lépreux a été immédiatement nettoyé:  » Et dès qu’il eut dit cela, la lèpre quitta aussitôt cet homme, et il fut nettoyé. » (Marc 1:42)

Après cela, Jésus avait dit ceci au lépreux nettoyé:

« Garde-toi d’en rien dire à personne; mais va-t’en et montre-toi au sacrificateur, et offre ***POUR*** ta purification ce que Moïse a commandé, afin que cela leur serve de témoignage. » (Marc 1:44)

On voit le mot POUR utilisé en connection avec la purification du lépreux, une image du pardon du pécheur par Christ. Est-ce que Jésus voulait dire « offre en raison de ta purification (déjà accomplie) » ou voulait-IL dire « offre dans le but d’obtenir ta purification (déjà obtenue) »?

Quelques versets plus tard, on voit Christ pardonner un pécheur qui n’avait pas été baptisé ou commandé d’être baptisé: « Alors Jésus, VOYANT LEUR FOI (et non leur baptême), dit au paralytique: Mon fils, tes péchés te sont pardonnés. » (Marc 2:5)

Est-ce que mon interprétation d’Actes 2:38, « soyez baptisés au nom de Jésus-Christ EN RAISON DE la rémission des péchés (déjà reçue) », peut trouver du support biblique? Oui. Dieu avait déjà pardonné des Juifs élus (qui allaient se convertir et se faire baptiser par la suite – voir Actes chapitres 2 à 4 par exemple) :

« Mais Jésus disait: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font. » (Luc* 23:34)

* Luc est l’auteur du livre des Actes où on trouve le passage Actes 2:38

Dieu avait pardonné les Juifs pour des siècles avant la Venue de Christ mais leurs péchés avaient seulement été couverts et non effacés complètement. Le pardon passé des péchés avait été fait par Dieu en vue du sacrifice de Christ qui allait venir au temps marqué. Dans la pensée divine, le sacrifice de Christ était une chose accomplie car qui peut résister à la volonté divine? (Romains 9:19)

Je ne vois pas comment à la lumière des passages cités plus tôt comment une personne ou église pourrait me dire de façon dogmatique que c’est le baptême d’eau qui procure le pardon? En comparant les Écritures avec les Écritures, je vois que c’est le sang versé de Christ qui procure le pardon.

« …le sang de son Fils Jésus-Christ nous purifie de tout péché. » (1 Jean 1:7)

Je pourrais écrire plus sur le sujet mais je pense que ce que j’ai écrit jusqu’à présent est assez pour l’instant. Moi, je suis toujours prêt à discuter plus sur ce sujet ou d’autres sujets qui te tiennent à coeur utilisant la Bible comme autorité finale.

*************************************************

Voir aussi:

Campbellisme (baptistes hétérodoxes)

Évangile et évangélisation

Baptême

Mormons

****************************************

Diapositive1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s