Jean 3:5 : un autre verset qui a été mal interprété par les hydro-lâtres (mormonisme, campbellisme) et les arminiens

Hand Touching Water HDCertaines fausses églises partagent un point en commun : elles enseignent faussement que le baptême d’eau a une valeur salvifique. Selon le campbellisme (Alexander Campbell, Église du Christ, Mouvement de Restoration (supposée) de l’Église du 19e siècle, Kip McKean) et le mormonisme, le pardon des péchés est complètement lié au baptême d’EAU et on doit se faire baptiser par leur organisation – sorte de médiateur entre Christ (1 Timothée 2:5) et les hommes – avant de pouvoir recevoir le Saint-Esprit. Ils s’appuient principalement sur une fausse interprétation d’Actes 2:38.

Un autre verset qui a été mal interprété et mal enseigné par ces « hydrolâtres » est Jean 3:5. Je vais partager ici les contenus d’un courriel envoyé à un sectaire qui enseignait une fausse interprétation de Jean 3:5:

J’ai lu un passage ce matin dans ma lecture quotidienne qui semblerait apporter plus de lumière concernant le passage qu’on discutait le dimanche, c’est-à-dire Jean 3:5 qui parle d’eau et d’Esprit :

« CAR JE RÉPANDRAI DES EAUX SUR LE SOL ALTÉRÉ, et des ruisseaux sur la terre sèche; JE RÉPANDRAI MON ESPRIT SUR TA POSTÉRITÉ, et ma bénédiction sur ceux qui sortiront de toi. » (Ésaie 44 :3)

Peut-être ce dernier passage nous donne une nouvelle lumière sur le passage suivant :

« Lorsqu’un ESPRIT IMMONDE est sorti d’un homme, il va par DES LIEUX ARIDES, cherchant du repos, et il n’en trouve point. » (Matthieu 12 :43)

Je vais maintenant essayer d’expliquer le verset Jean 3:5 en utilisant la Bible comme autorité finale. Je vais citer le verset de la version Ostervald (édition 1996) :

« Jésus répondit: En vérité, en vérité je te dis, que si un homme ne naît d’EAU et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. » (Jean 3:5)

Étant donné qu’il y a le mot « eau » dans ce verset, certains ont cru dans le passé (ex. catholiques romains) que ça faisait référence au baptême d’eau parce qu’ils ont cru que Jésus faisait référence à de l’eau physique (sens naturel ou littéral du mot à l’opposé d’un sens figuratif). La Parole de Dieu est une lumière (Psaumes 119:105) et elle rend sage le simple (Psaumes 119:130). Si dans nos pensées il y a des obscurités liées à un certain passage biblique moins clair, on doit utiliser la lumière donnée par des versets plus clairs pour nous aider à comprendre un passage moins clair. Nous devons comparer les Écritures avec les Écritures et prendre tous les versets qui parlent d’un même sujet (ex. nouvelle naissance = être né-de-nouveau) pour comprendre ce que la Bible dit complètement sur ce sujet. N’oublions pas que la Bible ne se contredit pas.

Remarquons d’abord dans le verset cité que ça parle de naissance. Le mot baptême n’est pas utilisé. On ne lit pas « si un homme n’est pas baptisé d’eau et d’Esprit ». C’est une présupposition de dire que la naissance dans ce verset fait automatiquement référence au baptême.

Attention : Je ne nie pas la nécessité de se faire baptiser du Saint-Esprit (1 Corinthiens 12:13) mais dans Jean 3:5 le mot utilisé est « naît » et non « baptisé ».

« Car nous avons tous été baptisés par un même Esprit, pour être un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres; et nous avons tous été abreuvés d’un même Esprit. » (1 Corinthiens 12:13)

(Note : Il n’y a aucune mention d’eau dans ce passage de 1 Corinthiens parlant du baptême du Saint-Esprit; il est à noter que l’eau spirituelle est mentionnée dans la première épître aux Corinthiens : « Et qu’ils ont tous bu du même BREUVAGE SPIRITUEL; car ils buvaient de l’EAU du ROCHER SPIRITUEL qui les suivait; et ce rocher était Christ. » – 1 Corinthiens 10:4)

Est-ce que ça fait référence à une naissance physique ou spirituelle dans Jean 3:5? Est-ce que Jésus parlait figurativement ou naturellement dans Jean 3:5? Regardons le verset suivant:

« Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. » (Jean 3:6)

Si Jean 3:5 nous parle d’être né de l’Esprit et Jean 3:6 nous dit que ce qui est né de l’Esprit est de nature spirituelle (esprit et non chair – remarque le contraste entre « né de la chair » et « né de l’Esprit »), Jésus fait donc référence ici à une naissance spirituelle. Nicodème avait mal compris les paroles de Jésus car il pensait que Jésus faisait référence à une naissance physique naturelle :

« Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître, quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère, et naître une seconde fois? » (Jean 3:4)

« Nicodème lui dit: Comment ces choses se peuvent-elles faire? » (Jean 3:9)

Si Jésus avait fait référence à une simple naissance physique naturelle, aurait-IL dit « Ne t’étonne point de ce je t’ai dit » (Jean 3:7)?

Est-ce que l’eau PHYSIQUE (sens naturel du mot) fait partie du domaine physique visible ou du domaine spirituel invisible? N’oublions pas que les paroles du Seigneur ont été mal interprétés à différentes reprises dans les Évangiles. Je vais citer quelques exemples dans l’Évangile de Jean (avant et après Jean 3:5) montrant qu’une fausse compréhension des paroles de Jésus était ancrée dans une interprétation naturelle de Ses mots alors que Ses mots (dans ces contextes) devaient être compris figurativement :

« Jésus répondit et leur dit: Abattez CE TEMPLE, et je le relèverai dans trois jours. Les Juifs lui dirent: On a été quarante-six ans à bâtir ce temple, et tu le relèveras dans trois jours? Mais il parlait du TEMPLE DE SON CORPS. » (Jean 2:19-21)

Les Juifs pensaient faussement que Jésus parlait du temple physique fait de pierres. Jésus parlait figurativement.

« Je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel; si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c’est ma chair. Je la donnerai pour la vie du monde. Les Juifs disputaient donc entre eux, disant: Comment cet homme peut-il donner sa chair à manger? » (Jean 6:51-52)

Les Juifs pensaient faussement (tout comme les catholiques romains) que Jésus parlait de Son corps physique. Jésus parlait figurativement.

« C’est l’esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous dis sont esprit et vie. » (Jean 6:63)

Que dire des versets dans Jean qui disent que Jésus est le chemin (chemin physique ou figuratif dans Jean 14?), la porte (porte physique ou figurative dans Jean 10?), lumière (lumière physique ou figurative dans Jean 8?) et la vigne (vigne physique ou figurative dans Jean 15?)?

« Il en est de même de tout homme qui est né de l’Esprit. » (Jean 3:8)

(Note : Jésus ne dit pas dans ce verset précédent « né de l’Esprit et d’eau » mais seulement « né de l’Esprit ». Le mot « eau » n’est pas mentionné une deuxième fois mais seulement le mot « Esprit ». Un autre détail à retenir avant d’aller plus loin.)

Est-ce que le mot eau dans l’Évangile de Jean et dans le reste du Nouveau Testament peut avoir un sens figuratif? La réponse est oui. Dans le chapitre 4 de Jean (après le chapitre 3 où ça parle d’être né « d’eau et d’Esprit »), il y a mention d’eau vive:

« Jésus répondit et lui dit: Si tu connaissais le don de Dieu, et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire, tu lui demanderais toi-même, et il te donnerait de l’EAU VIVE. » (Jean 4:10)

La femme samaritaine qui était près du puits pensait que Jésus faisait référence à de l’eau physique:

« La femme lui dit: Seigneur, tu n’as rien pour puiser, et le puits est profond; d’où aurais-tu donc cette eau vive? » (Jean 4:11)

Jésus lui a fait comprendre que l’eau vive dont IL parlait n’était pas de l’eau physique qu’on tirait d’un puits:

« Jésus lui répondit: Quiconque boit de CETTE EAU (eau du puits dans ce contexte = eau physique ou naturel) aura encore soif; Mais celui qui boira de l’eau (pas physique mais spirituelle) que je lui donnerai, n’aura plus jamais soif, mais l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira pour la vie éternelle. » (Jean 4:13-14)

L’eau vive est mentionné de nouveau au chapitre 7 de Jean et dans ce chapitre, il est révélé que l’eau vive fait référence au Saint-Esprit:

« Celui qui croit en moi, des fleuves d’EAU VIVE couleront de son sein, comme dit l’Écriture. (Or, IL DIT CELA DE L’ESPRIT que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car le Saint-Esprit n’avait pas encore été donné, parce que Jésus n’était pas encore glorifié. ) » (Jean 7:38-39)

Dans le même Évangile de Jean, on voit que l’eau est utilisée comme image pour symboliser le Saint-Esprit. L’eau physique est nécessaire pour la vie physique et pour le nettoyage physique. L’eau spirituelle est nécessaire pour la vie spirituelle et pour le nettoyage spirituel du coeur. Pourquoi Jésus a-t-IL dit « eau et Esprit »? En utilisant le mot « Esprit », il faisait savoir que la nouvelle naissance est de nature spirituelle et Son auteur est l’Esprit de Dieu. En utilisant le mot « eau », il faisait savoir que la nouvelle naissance était nécessaire pour nettoyer le coeur du pécheur.  Est-ce simplement mon interprétation ou est-ce que la Bible enseigne une telle chose?

Dieu : « Je répandrai sur vous des EAUX PURES, et vous serez purifiés; je vous purifierai de toutes vos souillures et de toutes vos idoles. Je vous donnerai un COEUR NOUVEAU, et je mettrai EN VOUS UN ESPRIT NOUVEAU; j’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai EN VOUS MON ESPRIT, et je ferai que vous marchiez dans mes statuts, et que vous gardiez mes ordonnances pour les pratiquer. » (Ézéchiel 36:25-27)

L’eau peut aussi symboliser la Parole de Dieu dont l’auteur est le Saint Esprit (2 Pierre 1:21) :

« Afin de la (Église dans ce contexte) sanctifier, en la purifiant et en la lavant par l’EAU DE LA PAROLE. » (Éphésiens 5:26)

L’eau dans le Nouveau Testament peut symboliser à la fois la parole de Dieu et son auteur, le Saint-Esprit alors il n’y a pas une personne qui peut m’enseigner dogmatiquement que l’eau dans Jean 3:5 est de l’eau physique car le mot « eau » peut avoir un sens figuratif dans la Bible dépendant du contexte.

Si Jean 3:5 nous parle de naissance spirituelle alors il faut regarder d’autres passages bibliques qui traitent de cette naissance spirituelle et surtout dans les écrits de l’apôtre Jean (contexte immédiat). Est-ce qu’il y a au moins un autre passage dans l’Évangile de Jean qui traite de la naissance spirituelle? La réponse est oui. C’est intéressant que ce passage se trouve avant Jean 3:5 et aide à clarifier le sens de Jean 3:5. Ce passage se trouve parmi les premiers versets de Jean:

« Mais à tous ceux qui l’ont reçu, il leur a donné le droit d’être faits ENFANTS DE DIEU, savoir, à ceux qui croient en son nom, Qui ne sont point NÉS du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais DE DIEU. » (Jean 1:12-13)

Remarquons d’abord dans ce passage que ça parle d’enfants de Dieu et que ces personnes sont nées de Dieu. Dans Jean 3:5 et Jean 3:8, ça parle d’être né de l’Esprit. L’Esprit de Dieu = Dieu le Saint-Esprit = Dieu. Donc, Jean 1:12-13 et Jean 3:5,8 nous parlent de la même naissance. L’auteur de cette naissance est Dieu. La nature de cette naissance est spirituelle et non physique. Remarquons que dans Jean 1:12-13 il n’y pas de mention d’eau ou de baptême. Détail important.

Remarquons qu’une personne ne devient pas un enfant de Dieu par 1) le sang, 2) la volonté de la chair ou 3) la volonté de l’homme.

1) Le sang fait référence aux liens généalogiques (ou liens de sang). Ce n’est pas parce qu’un père est un croyant que son fils le sera aussi automatiquement. Être un enfant de Dieu n’est pas lié à la généalogie. Il faut penser à Jean-Baptiste qui avait dit aux Pharisiens qu’ils ne devaient pas se fier sur le fait qu’ils étaient descendants physiques d’Abraham pour entrer dans le royaume de Dieu (Matthieu chapitre 3). La naissance physique ne mène pas nécessairement à la naissance spirituelle. Tous les hommes ont eu une naissance physique mais seulement certains hommes ont eu une naissance spirituelle. « Ce qui est né de la chair est chair. » (Jean 3:6)

2) La volonté de la chair fait référence à notre propre volonté. Notre chair. L’homme dans son état naturel en raison de la nature pécheresse héritée d’Adam est spirituellement mort (Éphésiens 2:1) et n’a aucun désir naturel d’obéir à Dieu et de Le servir selon Ses exigences révélées. L’homme naturel ne cherche pas Dieu (Romains 3:10-12). L’homme naturel ne comprend pas les choses spirituelles (1 Corinthiens 2:14). L’homme naturel est un enfant (spirituel) du Malin (Jean 8:44). L’homme naturel déteste Dieu et ne peut pas plaire à Dieu (Romains 8:7-8). L’homme nature est sans force quand ça vient aux choses spirituelles (Romains 5:6). L’homme naturel déteste la lumière de l’Évangile et préfère les ténèbres (Jean 3:19). L’homme naturel est dans les ténèbres (Éphésiens 5:8). L’homme naturel est un esclave du péché (Jean 8:34). L’homme naturel demeure sous la colère divine (Jean 3:18,36). L’homme naturel est un captif de Satan (2 Timothée 2:26).

« Et qu’ils sortent de l’ivresse des pièges du diable, qui les tient CAPTIFS et SOUMIS à sa volonté. » (2 Timothée 2:26)

Un autre verset qui montre que la volonté humaine ne peut pas apporter ou provoquer la nouvelle naissance (spirituelle) :

« Cela ne vient donc ni de celui qui VEUT (volonté humaine), ni de celui qui COURT (action humaine); mais de Dieu qui fait miséricorde. » (Romains 9:16)

La volonté de suivre Christ et de Lui obéir sont produits dans le croyant par Dieu :

« Car c’est DIEU qui PRODUIT EN VOUS et LE VOULOIR (volonté) et LE FAIRE (actions) selon son plaisir. » (Philippiens 2:13)

Jésus : « …sans moi, vous ne pouvez rien faire. » (Jean 15:5)

Dieu est l’auteur de la foi qui sauve :

« Parce qu’IL (Dieu dans ce contexte) vous a fait LA GRACE, à cause de Christ, non seulement DE CROIRE EN LUI (foi), mais encore DE SOUFFRIR POUR LUI (actions). » (Philippiens 1:29)

La foi est une grâce, c’est-à-dire un don. La nouvelle naissance est aussi appelée la circoncision du coeur et cette circoncision est faite sans mains humaines :

« Mais celui-là est Juif qui l’est au-dedans, et la CIRCONCISION est celle du COEUR, selon l’esprit, et non selon la lettre. » (Romains 2:28)

« En lui aussi vous avez été circoncis, d’une CIRCONCISION FAITE SANS MAIN, en dépouillant le corps des péchés de la chair, ce qui est la circoncision de Christ. » (Colossiens 2:11)

Si la circoncision du coeur n’a pas été faite avec des mains humaines& alors cela exclut totalement le baptême d’eau qui nécessite des mains humaines.

& ce verset contredit ausi la fausse idée véhiculée par des pédobaptistes que la circoncision de l’Ancien Testament est devenue (à travers un faux raisonnement) dans cette ère messianique le « baptême » des bébés; la circoncision et le « baptême » des bébés nécessitent des mains humaines et la volonté humaine; la circoncision de la chair de l’Ancien Testament était un type de la circoncision spirituelle du coeur et n’a rien à voir avec la pratique non-biblique de « baptiser » des bébés (êtres non-conscients)

3) La volonté de l’homme fait référence à la volonté d’une autre personne. Ce n’est pas parce que je veux que ma mère devienne une croyante véritable que cela se passera en raison de ma volonté. Toute ma volonté ne provoquera pas une seule conversion. La nouvelle naissance spirituelle n’a pas besoin d’un intermédiaire humain quelconque (ex. pasteur qui baptise un converti).

Se faire baptiser est un acte de volonté humaine et Jean 1:12-13 nous dit que la volonté humaine n’a rien à voir avec la nouvelle naissance dont l’Auteur est Dieu. La volonté d’un pasteur qui veut que tu sois baptisé est un acte de volonté humaine aussi et n’a rien à voir avec la nouvelle naissance.

Ayant dit cela, il faut remarquer que Jésus compare la nouvelle naissance à l’action du vent:

« Le vent souffle où il veut; et tu en entends le bruit; mais tu ne sais ni d’où il vient, ni où il va. Il en est de même de tout homme qui est né de l’esprit. » (Jean 3:8)

Le vent symbolise le Saint-Esprit:

« Alors il vint tout à coup du ciel UN BRUIT COMME CELUI D’UN VENT qui souffle avec impétuosité; et il remplit toute la maison où ils étaient. Et il leur apparut des langues séparées, comme de feu, et qui se posèrent sur chacun d’eux. Et ils furent tous remplis du SAINT-ESPRIT… » (Actes 2:2-4)

Remarquons que le vent souffle où IL VEUT et non où l’homme veut. Le vent est invisible mais nous voyons ses effets. La nouvelle naissance se fait dans le domaine spirituel et invisible mais nous voyons les effets d’une nouvelle naissance spirituelle dans la vie transformée du croyant. Le vent est imprévisible : « tu ne sais ni d’où il vient, ni où il va. » On ne peut pas commander au Saint-Esprit pour faire en sorte que quelqu’un soit né de nouveau à un moment donné et à un lieu donné. On ne peut pas savoir d’avance quand le Saint-Esprit va faire renaître un pécheur élu en particulier. C’est imprévisible. Le vent est puissant et irrésistible. L’homme ne peut pas contrôler le vent. 

Jésus-Christ a utilisé l’image de naissance physique pour parler de la naissance spirituelle. La naissance physique n’est pas un acte de volonté humaine de la part du bébé. Le bébé physique n’a pas choisi d’exister. C’était le choix des parents selon leur bon plaisir. Le bébé n’avait pas provoqué son existence. Si la naissance physique n’a aucun lien avec la volonté humaine de la part de celui qui est né, qu’est-ce que ça dit alors de la naissance spirituelle?

Pour terminer ce long message, je veux rappeler qu’au moins trois fois dans les 3 premiers chapitres de l’Évangile de Jean, on voit une référence à une naissance spirituelle dont l’Auteur est Dieu.

« Qui ne sont point NÉS du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais DE DIEU. » (Jean 1:13)

« Jésus répondit: En vérité, en vérité je te dis, que si un homme ne NAIT D’EAU ET D’ESPRIT, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. » (Jean 3:5)

« Il en est de même de tout homme qui est NÉ DE L’ESPRIT. » (Jean 3:8)

Dans seulement 1 de ces trois passages, il y a mention d’eau et l’eau fait référence ailleurs dans l’Évangile de Jean comme symbole du Saint-Esprit. Dans ces 3 passages, aucune mention du mot baptême ou du mot baptisé.  Je ne vois pas comment les enseignements d’Alexander Campbell concernant le baptême peuvent être trouvés dans Jean 3:5 à la lumière de tous ces faits bibliques mentionnés.

J’espère que dans la présentation des arguments en faveur de mon interprétation de Jean 3:5 que j’ai pu éviter d’offenser qui que ce soit. Si j’ai mal représenté la position d’un groupe ou d’une personne c’était non-intentionnel. Je te remercie d’avance pour le temps que tu prendras dans ton horaire chargé de lire mon message. Je te souhaite une bonne soirée!

********************************************

Voir aussi:

Campbellisme (baptistes hétérodoxes)

Évangile et évangélisation

Baptême

Mormons

Arminianisme

****************************************

Diapositive1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s