Le temps de la venue du Messie : quelques prophéties de l’Ancien Testament

rois-magesVoici quelques citations d’un petit document électronique que j’ai trouvé récemment présentant les prophéties de l’Ancien Testament qui avaient été accomplies lors de la Première Venue de Jésus-Christ, le Messie d’Israël :

Trois oracles déterminent avec plus ou moins de précision le temps de la venue du Messie.

Le premier se lit dans la Genèse (chapitre 49, verset 10). Le sceptre ne sera point ôté de Juda, &c.

Jésus-Christ a paru dans le monde pendant que le Peuple Juif existait encore comme nation et se gouvernait encore en grande partie par ses propres lois.

On trouve le second oracle dans le Prophète Daniel, chapitre 9, verset 24 et suiv. Il y a septante semaines déterminées, &c.

L’obscurité* qui règne dans la chronologie ancienne empêche qu’on ne puisse présenter un calcul rigoureusement exact de ces septante semaines d’années, qui font 490 ans… quelle que soit l’incertitude qui reste sur le commencement* de l’espace de temps désigné par le Prophète, il n’en résulte pas moins que l’époque fixée pour la venue du Messie est passée depuis longtemps.

* si on part avec la présupposition que la chronologie incertaine de Ptolémée doit être utilisée pour nous guider dans notre interprétation de l’accomplissement historique véritable de la prophétie, oui il y a des problèmes… moi, comme l’écrivain Philip Mauro, je pars avec la présupposition qu’il y a eu 483 années entre le décret de Cyrus et le baptême de Jésus-Christ, qui marqua le début de la 70e « semaine » prophétique, et que la chronologie prophétique biblique révélée par Dieu est plus fiable que la chronologie de Ptolémée

On trouve le troisième oracle dans le livre du Prophète Aggée, chapitre 2, versets 7 à 9. La gloire de celte dernière maison sera plus grande que celle de la première, &c. Cette supériorité de gloire devait dériver de la présence du Désiré des Nations, et des bénédictions extraordinaires dont il serait la source. Le Messie devait donc paraître pendant que le second temple subsisterait encore. Or, ce second temple n’est plus: le temps est donc passé , auquel le Messie devait venir.

On ne peut douter que les oracles qui déterminent la venue du Messie ne fussent expliqués par les Juifs de la même manière que nous les expliquons, quand on considère l’attente générale où l’on était, au moment où le Christ parut, de quelque grand personnage qui opérerait quelque grande révolution : Percrebuerat oriente toto, dit Suétone, fétus et constans opinio esse infatis ut eo tempore Judœâ profecti rerum potirentur. In Vespas. cap. 4. Tacite s’exprime à-peu-près de même : Pluribus persuasio inerat antiquis sacerdotum litteris contineri, eo ipso tempore fore ut valesceret oriens 3 profectique Judœâ verum potirentur. Hist. lib. 5. cap. 4.

Si cette opinion s’était répandue dans les régions situées à l’occident de la Judée, elle n’avait pas moins prévalu dans l’orient: c’est ce que prouve l’arrivée des Mages qui vinrent adorer le nouveau Roi des Juifs.

Pour lire le reste de ce document, cliquez sur le titre suivant:

J. Tempié, « Jésus le Messie annoncé par les anciens prophètes » (Livre numérique Google)

******************************

Voir aussi:

Livres chrétiens

Accomplissements des prophéties bibliques : mes convictions personnelles

Livres chrétiens gratuits – sujet : étude du livre de Daniel

Livres chrétiens gratuits – sujet : étude du livre d’Aggée

Livres chrétiens gratuits – sujet : étude du livre de Genèse

****************************************

Diapositive1

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s