Notice sur la vie et les écrits du pasteur Louis Gaussen

Voici une petite notice sur la vie de l’auteur chrétien Louis Gaussen que j’avais trouvée récemment par « accident »:

Né à Genève, le 25 août 1790, M. Louis Gaussen se voua au saint ministère, fut consacré en 1815, et donné, l’année suivante, pour pasteur à l’église de Satigny. Zélé défenseur de l’orthodoxie, il ne put voir, sans en être douloureusement ému, le vieux catéchisme de Calvin abandonné dans l’église genevoise pour un catéchisme nouveau, où, selon lui, la divinité du Fils de Dieu n’était pas enseignée avec assez de clarté et de précision. Il demanda donc hautement qu’on renonçât à ce catéchisme arien pour en revenir dans l’enseignement religieux au catéchisme du célèbre réformateur, en se fondant sur l’Ordonnance ecclésiastique de 1576, qu’il soutenait être restée en vigueur, tandis que ses adversaires la prétendaient abolie par les Constitutions postérieures de la république. Cette controverse, qui fit beaucoup de bruit, jeta un nouveau ferment de haine entre les partisans de l’orthodoxie rigoureuse et les sectateurs de doctrines moins exclusives. Le premier résultat de ce débat irritant fut la fondation de la Société évangélique, qui, organisée en 1831, ne se composa d’abord que de deux pasteurs et d’un certain nombre de laïques. La publication des Essais théologiques par J.-J.-C. Chenevière, professeur de dogmatique à l’académie de Genève (Gen., 1831, in-8°) engagea M. Louis Gaussen à proposer à la nouvelle Société la formation d’une École libre de théologie, à la tête de laquelle on appela M. Merle d’Aubigné. Le gouvernement donna un louable exemple de son respect pour la liberté de conscience, en n’apportant aucun obstacle a l’établissement de cette école dissidente, d’où sortent chaque année quelques jeunes théologiens nourris dans les pures doctrines du calvinisme; mais il nous semble que la compagnie des pasteurs méconnut le principe fondamental du protestantisme, c’est-à-dire le droit sacré du libre examen, en déposant, en déc. 1831, M. Gaussen et tous les ministres qui pensaient comme lui, uniquement parce qu’ils voulaient rester fidèles aux enseignements du grand réformateur de Genève.

Depuis que sa carrière a été brisée, M. Louis Gaussen s’est consacré à la prédication dans l’Oratoire de la Société évangélique, et à l’enseignement dans l’École libre de théologie. De son mariage avec Caroline – Philippine Lullin est née une fille unique.

Voici la liste de ses ouvrages:

I. Confession de foi des églises de la Suisse, précédée de quelques réflexions des éditeurs, Gen., 1819, in-8°. —Réimp. faite de concert avec M. Cellérier

II. Epître de S.-Paul aux Romains avec des notes, Gen., 1819, in-8°.

III. Exposé de l’état des missions, 1820.

IV. Discours à l’assemblée générale de la Société des missions évangéliques, Gen., 1826, in-8°.

V. Lettres à la vénérable Compagnie des pasteurs de Genève, 1831.

VI. Mémoires au conseil d’Etat de la république de Genève, 1832.

VII. Discours à la première assemblée générale de la Société évangélique, 1832.

VIII. Discours sur le jubilé, 1835.

IX. Rapports de l’École de théologie. — Rapports quinquennaux de 1837 à 1851.

X. Les Juifs évangélisés enfin et bientôt rétablis, Paris et Toulouse, 1843, in-8°; nouv. édit., Toulouse, 1851, in-18.

XI. Le souverain Pontife et l’Église de Rome, soutiens de la vérité, Gen., 1843, in-18.

XII. Notice sur M. Cellérier, Paris, 1844, in-8°.

XIII. Daniel le prophète, exposé dans une suite de leçons pour une école du dimanche, Paris, 3 vol. in-8°. Le 2e vol. a été publié en 1848; le 3e en 1849, et le premier, qui avait paru d’abord à Toulouse, réimp. en 1851.

XIV. La Théopneustie ou pleine inspiration des Écritures, Paris, 1840, in-8°; 2e édit., Paris, 1842.

XV. Sermons, Paris et Toulouse, 1847, in-8′. — Cette édit., qui est la dernière, comprend tous les Sermons de M. Louis Gaussen publiés séparément depuis 1829.

XVI. Réponse à M. l’abbé de Baudry au sujet des conférences publiques proposées à un prêtre de Rome, Gen., 1853, in-8*.

source:

Émile Haag, « La France protestante – Tome V » (Livre numérique Google)

************************************

Voir aussi:

Livres électroniques gratuits : ouvrages de (François Samuel Robert) Louis Gaussen (1790-1863)

Livre électronique gratuit : « Théopneustie, ou inspiration pléniére des Saintes Écritures » du pasteur protestant Louis Gaussen

Biographie de l’auteur chrétien Louis Gaussen

Histoire de l’Église

****************************************

Diapositive1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s